Formule 1

Pirelli fait sa part du travail pour un meilleur spectacle

En accord avec les nouveautés du règlement

Recherche

Par Emmanuel Touzot

17 janvier 2019 - 14:45

Mario Isola explique que Pirelli a travaillé conjointement avec la FIA pour le développement de ses gommes, en particulier pour que celles-ci soient au mieux adaptées au nouveau règlement 2019, afin que les pilotes puissent davantage attaquer, même si les stratégies choisies ne sont pas variées.

"La réalité c’est que l’année dernière, les équipes optaient pour des stratégies en un arrêt parce qu’elles n’avaient aucune motivation à faire deux arrêts, revenir dans le peloton et devoir rattraper ensuite plus de 20 secondes. Le résultat c’est que tout le monde gérait le rythme" explique Isola.

"Même en faisant des choix vers le plus tendre possible, il restait toujours des stratégies à un arrêt. A ce moment-là, si vous acceptez des courses où il n’y a qu’un arrêt, c’est mieux d’avoir une sélection un peu plus conservatrice qui permette aux pilotes d’attaquer plus. Aussi car nous devons prendre en compte la voiture dans son ensemble."

"Si l’on prend au sens large le règlement, il y aura aussi cinq kilos d’essence en plus par rapport à 2018. L’année dernière nous avons eu quelques courses qui ont été limité en essence, et il fallait une approche différente pour attaquer davantage. Donc si nous leur donnons des pneus plus solides, qu’ils peuvent pousser plus et qu’ils ont l’essence, on devrait arriver à de meilleurs résultats."

Pirelli a voulu travailler en synergie avec le nouveau règlement, qui est destiné à améliorer le spectacle en piste et à augmenter les dépassements : "On a pris en compte les différences par rapport à l’année dernière. Donc plus d’essence, moins d’appui aérodynamique, les pilotes veulent attaquer davantage et la réalité, c’est qu’ils ne s’arrêteront qu’une fois. Ce n’était pas possible de créer quelque chose de complètement différent donc nous avons jugé qu’il fallait être un peu plus conservateur mais essayer d’améliorer le spectacle avec des pilotes qui peuvent attaquer.

"Avec le nouveau kit aéro, s’ils perdent moins d’appui quand ils se suivent, les nouveaux pneus sont dessinés pour mieux gérer la chaleur. Les composés sont dessinés pour réduire la surchauffe, nous sommes un peu plus conservateurs, ce qui permet de limiter la surchauffe. Avec le carburant supplémentaire, ils auront la possibilité d’attaquer plus et de tenter davantage de dépassements."

Pirelli

expand_less