Formule 1

Pirelli enquête sur les problèmes de pneus de Massa

Alors que Vettel s’impose en 3 arrêts

Recherche

Par Olivier Ferret

21 avril 2013 - 19:44
Pirelli enquête sur les problèmes de (...)

Le Champion du Monde en titre, Sebastian Vettel s’est armé d’une stratégie à trois arrêts aux stands pour remporter le Grand Prix de Bahreïn et étendre son avance au championnat du monde à 10 points. Parti de la grille de départ avec le mélange medium Pirelli P Zero Blanc, et complétant deux relais avec des trains durs P Zero Orange, Vettel a signé le 28ème succès de sa carrière avec une avance supérieure à neuf secondes.

Une grande variété de stratégies fut observée dans la chaleur de Bahreïn, certaines monoplaces ne s’arrêtant que deux fois ; d’autres choisissant quatre arrêts. La stratégie pneumatique a joué un rôle non-négligeable dans la bataille pour les places d’honneur, Kimi Räikkönen (Lotus) et son coéquipier Romain Grosjean observant respectivement deux et trois arrêts. Grosjean dépassa en fin de Grand Prix la Force India de Paul di Resta, également en deux arrêts, bouclant ainsi un podium 100% identique à celui de l’an dernier !

La plupart des pilotes s’est élancée en pneus mediums, à l’exception de la Ferrari de Massa, la Lotus de Grosjean, la Sauber de Hülkenberg, la Williams de Bottas, la Toro Rosso de Vergne et la seconde Sauber de Gutierrez (tous partis en durs).

"Ce fut fantastique de voir une course si serrée à tous les niveaux du plateau, du départ à l’arrivée du Grand Prix. D’une certaine façon, cela est dû au fait qu’il n’y avait qu’une petite différence de performance entre les deux mélanges, ce qui fait que l’on a vu des stratégies très variées," explique Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport.

"A cette occasion, il n’y avait pas d’avantage clair à partir avec un mélange en particulier en termes de performance pure en course. Les fortes températures –les plus élevées vues jusqu’à présent cette année- ont rendu la gestion de la dégradation thermique des pneus particulièrement difficile, récompensant les pilotes disposant de la meilleure stratégie et le style le pilotage le plus coulé."

"Nous avions prédit que l’une des stratégies les plus rapides était de prendre le départ en medium, de changer pour un autre train medium au tour 8, puis un troisième au tour 24 et de terminer avec les durs à compter du tour 38. Sebastian Vettel utilisa le format suivant pour gagner aujourd’hui : commençant avec un train medium, pour passer les durs au tour 10, et de nouveau les durs au tour 25, avant de finir avec les durs à compter du 42ème passage."

Massa a connu deux problèmes de pneus à quelques tours d’intervalle. Pirelli enquête.

"Il y a clairement eu un problème avec les pneus de la Ferrari de Felipe Massa, ils sont actuellement sous investigation. Sur un de ses pneus, nous avons vu des coupures sur le flanc en haut de la bande de roulement et sommes actuellement en train de chercher l’origine de ces coupures."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less