Formule 1

Pirelli avait averti les équipes avant la course

Il fallait respecter les directives données par le manufacturier

Recherche

Par

6 septembre 2015 - 17:20
Pirelli avait averti les équipes (...)

Si Mercedes risque une disqualification pour ne pas avoir respecté la pression des pneus demandées par Pirelli, le manufacturier rappelle que des consignes claires avaient été données avant le départ.

En effet, de nouvelles entailles ont été repérées durant les essais libres et les qualifications, comme l’explique Paul Hembery : "Il y a eu un cas de pneus endommagés par du verre."

Pirelli avait ainsi appelé la FIA à infliger de sévères pénalités en cas de non respect des pressions prescrites. En GP2, les pilotes Sergio Canamassas et Mitch Evans avaient notamment été relégués en fond de grille pour cette raison ce week-end.

"Baisser les pressions, c’est en fin de compte de la performance. Cela crée des problèmes d’intégrité au niveau du pneu. Il y a des limites pour une raison. Et si nous donnons une marge dans une situation, on ne peut pas l’enlever," ajoute Hembery, qui ne soutient pas Mercedes.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less