Formule 1

Pirelli : Un écart très réduit entre les trois gommes sur le circuit de Spielberg

Un tracé court et peu de virages...

Recherche

Par Olivier Ferret

30 juin 2018 - 08:05
Pirelli : Un écart très réduit entre (...)

En raison du court développement du circuit, du faible nombre de virages et du temps passé à fond, le Red Bull Ring produit des écarts très serrés entre les concurrents. Chaque détail peut donc faire la différence.

Ce fut exactement le cas ce vendredi durant les deux séances d’essais libres, disputées sous un ciel nuageux et par des températures fraîches, à l’image de ce que l’on retrouvera pendant le reste du week-end.

En dépit des averses qui se sont abattues durant la nuit, seuls les pneumatiques slicks, ainsi que les trois mélanges, ont été utilisés.

Le pilote Mercedes Lewis Hamilton se montrait hier le plus rapide dès le matin avec l’enveloppe ultrasoft, mais en raison du dépôt de gomme sur la piste, c’est avec la soft qu’il améliore l’après-midi le chrono de référence.

"L’écart chronométrique entre les trois mélanges est très réduit, conformément à ce que l’on peut attendre d’un tracé aussi court qui resserre les performances des concurrents," admet Mario Isola, responsable de Pirelli F1.

"Le moindre détail compte et les teams doivent tout particulièrement soigner les réglages de leurs monoplaces. Les conditions fraîches et les averses nocturnes ont entraîné une forte évolution de la la piste, et plusieurs pilotes se sont fait piéger."

"Comme c’est souvent le cas ici, plusieurs d’entre eux ont par ailleurs commis des fautes en escaladant les vibreurs. Adapter la voiture aux températures de l’asphalte fut la clé de cette première journée, associé à l’observation du comportement des pneumatiques en fonction de la charge de carburant."

"Lorsque tout ceci sera équilibré, la stratégie pourra faire la différence et les écuries vont désormais devoir analyser avec une attention particulière les nombreuses données relevées ce vendredi."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less