Pirelli : Un arrêt privilégié au Red Bull Ring malgré les cloques

Les gommes ont tenu

Recherche

Par Olivier Ferret

10 juillet 2017 - 08:11
Pirelli : Un arrêt privilégié au Red (...)

Le pilote Mercedes Valtteri Bottas remporte sa deuxième victoire de la saison sur le Red Bull Ring en adoptant une stratégie à un seul arrêt. Il s’est élancé depuis sa pole position en ultra-soft avant de passer en super-soft.

Nombre de stratégies différentes à un seul arrêt furent mises en œuvre, avec la totalité des trois types de gommes disponibles (soft, super-soft et ultra-soft) présentes dès la grille de départ.
En particulier, Lewis Hamilton (Mercedes) s’élançait depuis la 8e place de la grille, pour cause de pénalité, et passait ensuite de super-soft en ultra-soft, gagnant quatre places sous le drapeau à damier.

Felipe Massa, au volant de sa Williams et Jolyon Palmer sur Renault avaient, quant à eux, adopté une stratégie décalée consistant en un départ en soft et un second relais en ultra-soft, qui leur permettait à chacun de gagner des places en course par rapport à leurs positions au départ.

Avec un tour de circuit très court et l’absence de la pluie attendue, les vitesses moyennes au tour les plus élevées de la saison furent enregistrées en Autriche. C’est aussi un facteur ayant provoqué l’apparition de cloques sur les pneus, à certains moments de la course. Cela n’eut cependant aucune influence sur les performances, comme en attestent les temps au tour relevés.

"Avec des vitesses moyennes très élevées et une absence totale de pluie, nous avons constaté un peu de « blistering » (cloques, ndlr) sur les pneus, sans que cela n’affecte les performances des Formule 1, si bien que le meilleur chrono fut signé en toute fin d’épreuve," note Mario Isola.

"En termes de stratégies, même si le choix d’un seul arrêt représentait le choix le plus commun, les variations autour de ce thème étaient nombreuses, avec quelques tentatives osées dans le but de gagner des places. Globalement, les choix de stratégies des équipes étaient très agressifs, avec de longs relais, même sur les ultra-softs. Cela souligne la confiance affichée par les équipes, dans la pointe de vitesse et dans la longévité de notre gamme de pneus."

Le véritomètre Pirelli

Valtteri Bottas s’est imposé en appliquant une stratégie à un seul arrêt, en passant à l’occasion des ultra-tendres aux super-tendres au 42e tour. La stratégie théoriquement la plus rapide est celle qui fut adoptée par Lewis Hamilton qui s’est élancé en super-tendres avant de poursuivre en ultra-tendres.

Info Formule 1

Photos

Vidéos