Formule 1

Pirelli : Trois stratégies différentes dans le top 5 de Suzuka

Un arrêt toutefois pour presque tous les pilotes

Recherche

Par Olivier Ferret

7 octobre 2018 - 14:56
Pirelli : Trois stratégies différentes

Lewis Hamilton mène un doublé Mercedes en n’effectuant qu’un arrêt aux stands et sans jamais céder le commandement. Les deux Mercedes respectent la même stratégie de soft – medium, mais derrière ces deux monoplaces, différents choix tactiques sont observés dans le top 5. Exception faite de Daniel Ricciardo, parti 15e en raison de soucis en qualifications, qui se classe 4e à bord de sa Red Bull en calquant sa stratégie sur celle des deux premiers.

Un autre concurrent s’illustre. Il s’agit de Sebastian Vettel, 6e pour Ferrari avec une combinaison supersoft – soft après avoir rétrogradé en fond de classement à la suite d’un incident de course.

Avec les températures, les charges d’énergie élevées générées par ce circuit de Suzuka et les conditions qui contrastent avec la météo observée hier, de nombreuses questions subsistaient, en terme de stratégie, avant le départ. La majorité des pilotes fut cependant en mesure de n’effectuer qu’un arrêt, aidés dans leur démarche par l’intervention de la voiture de sécurité.

Pirelli reste désormais sur le tracé de Suzuka en compagnie de Renault pour effectuer deux journées de tests de développement, mardi et mercredi, pour évaluer les pneumatiques prototypes 2019.

"Avec des températures bien plus élevées que les jours précédents, nous savions que le challenge serait intéressant, qui plus est sur cette piste très exigeante," commente Mario Isola, responsable de Pirelli F1.

"Ce fut effectivement le cas, et tout particulièrement dans les dernières boucles, sans pour autant nous priver de spectacle tant les luttes ont été somptueuses. Grâce à l’intervention du Safety Car, la plupart des pilotes fut en mesure de n’effectuer qu’un arrêt aux stands, et nous avons également pu observer de très longs relais avec les trois types de mélanges. Beaucoup ont choisi de conclure ce Grand Prix avec la gomme medium – équivalente à la soft de l’an passé – qui n’a pourtant été que peu utilisée durant les essais libres, et encore moins par des températures aussi douces."

expand_less