Formule 1

Pirelli : Lotus reste campé sur ses positions

Pas de changement qui bouleverserait la hiérarchie

Recherche

Par Olivier Ferret

29 mai 2013 - 17:08
Pirelli : Lotus reste campé sur ses (...)

La décision de Pirelli de ne pas introduire directement ses nouveaux pneus en course au Canada a été saluée par Eric Boullier, mais le propriétaire de Lotus, Gérard Lopez a été encore plus loin en affirmant que son équipe ne laisserait pas passer des changements qui bouleverseraient la hiérarchie.

"Nous n’autoriserons pas de pneus en course que nous n’avons pas testé d’abord. Et ensuite nous n’autoriserons pas de pneus qui changent la hiérarchie sportive. Ce serait tout simplement injuste," lance le Luxembourgeois.

"Si soudainement une équipe venait à gagner alors qu’elle était réputée pour avoir du mal avec ses pneus alors les spectateurs se sentiraient trahis et éteindraient leurs télévisions."

Lopez ajoute également que Lotus n’accepte pas ces changements soit-disant basés sur la sécurité.

"Un pneu qui perd sa bande de roulement est plus sûr qu’un pneu qui crève. Je ne vois pas quel est l’aspect sécuritaire ici. C’est encore une fois une question d’argent et de politique, mais les spectateurs ne s’y trompent pas. Si nous continuons à voir les hiérarchies se faire dans les bureaux ou en comités et non sur la piste, il ne restera plus de spectateurs."

Pour Lopez, Pirelli devrait rester droit dans ses bottes plutôt que de la jouer sur la défensice.

"Ils devraient dire qu’ils construisent un bon pneu, conforme aux demandes et que c’est aux équipes de s’adapter et de produire des voitures en conséquence."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less