Formule 1

Pirelli : La pole de 2016 battue de près de 4 secondes !

Un record, sur un circuit aussi court

Recherche

Par Olivier Ferret

30 juillet 2017 - 09:12
Pirelli : La pole de 2016 battue de (...)

Le pilote Ferrari Sebastian Vettel s’empare de la pole position du Grand Prix de Hongrie au terme d’une séance qualificative intégralement disputée hier avec le pneumatique super-tendre, environ 0’’8 plus performant que le tendre.

Les chronos ont continué à progresser, le record absolu du tour du Hungaroring ayant été battu dès les EL3, tandis que deux concurrents sont parvenus à passer sous la barre de 1’16’’ en Q2.

Ils sont ensuite descendus une nouvelle fois en Q3, le temps de la pole, en 1’16’’276 se révélant finalement près de 3’’7 plus rapide que celle de l’an passé.

Long de 4,381 kilomètres, le Hungaroring peut être qualifié de circuit court, ce qui signifie que nous avons assisté ce samedi à la meilleure progression, au kilomètre, par rapport à 2016.

Un ou deux pit-stops devraient être privilégiés durant le Grand Prix, la dégradation thermique devant jouer un rôle essentiel dans le choix des stratégies. Les températures de piste ont en effet atteint jusqu’à 57°C et une météo similaire est attendue en course.

"Le paramètre le plus marquant de ce samedi fut l’impressionnante marge de progression par rapport à la pole position établie l’an passé, les six premiers pilotes étant parvenus à passer sous la barre de 1’17’’ au tour. Les températures de piste ont par ailleurs excédé 50°C, ouvrant la voie à un ou deux arrêts aux stands en fonction du degré de dégradation que nous observerons durant la course," note Mario Isola, responsable de Pirelli en F1.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less