Formule 1

Pirelli : La chaleur a été incroyable aujourd’hui

Deux arrêts en prévision pour la course

Recherche

Par Olivier Ferret

24 juillet 2015 - 19:02
Pirelli : La chaleur a été incroyable (...)

Le thermomètre a affiché hier les températures les plus élevées enregistrées sur le Hungaroring depuis deux ans et même si les conditions furent aujourd’hui plus fraîches en essais libres, les valeurs relevées sur la piste ont atteint jusqu’à 54°C cet après-midi, avec une température ambiante de 35°C.

Sous ses chaleurs extrêmes, l’orage n’est cependant jamais très loin - les averses aperçues la veille en témoignent - et un risque de pluie subsiste pour demain. Cela pourrait alors affecter le déroulement des qualifications.

Dans la fournaise des deux séances d’essais libres disputées aujourd’hui, les pilotes Mercedes se sont révélés les plus rapides, la référence revenant par deux fois au leader du championnat Lewis Hamilton. Le Britannique était chaussé ce matin des pneumatiques medium, avant d’établir son meilleur chrono avec les tendres en fin de journée.

Une différence de performance allant de 1’’8 à 2’’0 au tour entre les deux mélanges a par ailleurs été observée, mais cet écart varie selon les équipes et il est influencé par les températures rencontrées sur la piste. La dégradation thermique jouera un rôle prépondérant ce week-end et comme toujours, les teams se sont concentrés ce vendredi à vérifier l’usure et la dégradation de leurs enveloppes avec différentes charges de carburant. Plusieurs drapeaux rouges ayant néanmoins émaillé les deux séances, il est encore trop tôt pour tirer la moindre conclusion.

Les données vont être analysées et les calculs qui en découleront permettront de définir la stratégie de course optimale. Un bon choix tactique est en effet déterminant sur ce circuit où dépasser relève de l’exploit. Avec deux drapeaux rouges en EL1 et un troisième agité durant les EL2, les écuries ont perdu un précieux temps en piste, qu’il va falloir rattraper demain matin durant les EL3, l’ultime préparation avant les qualifications.

"La chaleur a été incroyable et cela devrait se poursuivre tout au long du week-end. Mais comme nous l’avons vu hier soir, la pluie menace toujours. Dans ces conditions très délicates, les pneumatiques se sont parfaitement comportés et ce soir nous allons pouvoir analyser les données relevées sur les longs runs avec les gommes tendres. A l’heure actuelle, avec un écart de performance de 2’’0 au tour, je dirais que deux pit-stops semblent être la combinaison la plus efficace. Mais à cause des drapeaux rouges qui ont limité la longueur des relais, je crains qu’il ne faille encore attendre pour faire des calculs plus précis et définitifs," commente Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less