Formule 1

Peu de transferts prématurés pour 2019, même pour les essais

Le point à Austin

Recherche

Par Olivier Ferret

20 octobre 2018 - 22:32
Peu de transferts prématurés pour (...)

La saison 2019 sera marquée par un bouleversement rare, suite à un marché des transferts bien plus agité que prévu : seules les équipes Mercedes et Haas conservent le même duo de pilotes !

Alors les tractations vont bon train dans le paddock pour que certains pilotes puissent rejoindre leur nouvelle équipe au plus tôt, c’est-à-dire dès les essais d’Abu Dhabi, après le dernier Grand Prix.

Chez Ferrari et Sauber, un échange entre Charles Leclerc et Kimi Raikkonen ne devrait pas poser de problèmes mais c’est bien Antonio Giovinazzi qui roulera au Mexique, pour les essais privés de Pirelli. Pour les essais d’Abu Dhabi, les discussions restent ouvertes.

Chez Red Bull Racing, pas de cadeau pour Renault F1. Le motoriste français est devenu l’ennemi n°1 depuis qu’il a embauché Daniel Ricciardo dans son équipe d’usine.

"Je ne suis pas autorisé à rouler avec Renault à Yas Marina. Ni pour Red Bull d’ailleurs, tant mieux : cela me fera des vacances avant tout le monde," lance l’Australien à Austin.

Ce qui est certain c’est que Pierre Gasly sera bien à bord de la Red Bull à Abu Dhabi, George Russell dans la Williams.

Chez Toro Rosso, c’est Alexander Albon qui devrait rouler s’il est confirmé d’ici la fin de la saison. Sinon la place ira à Daniil Kvyat.

Reste à savoir si Renault libèrera Carlos Sainz pour McLaren. Même chose pour Williams concernant Lance Stroll, futur pilote Racing Point Force India.

expand_less