Formule 1

Pedro de la Rosa sait qu’il reste beaucoup à faire

Mais HRT est sur le chemin de la progression depuis quelques courses

Recherche

Par

21 juin 2012 - 22:40
Pedro de la Rosa sait qu’il reste (...)

Pedro de la Rosa reste réaliste sur sa situation et celle de son équipe, HRT. Ils essaient d’améliorer la voiture et de la faire progresser sur la grille, mais le pilote espagnol reste conscient qu’il y a encore "un long chemin à parcourir."

Au Grand Prix du Canada, le pilote de la voiture n°22 a surclassé les deux Marussia en se qualifiant à la vingtième place de la grille de départ. Il a ainsi égalé son résultat de Monaco, lorsqu’il avait jugé son tour de qualification comme l’une des meilleures performances de sa carrière.

"On s’amuse," a-t-il expliqué à propos des récents progrès de l’écurie. "On s’amuse, parce que dans l’équipe, nous poussons tous très fort et nous faisons des progrès, ce qui est essentiel dans ce sport. Spécialement lorsque vous en faites plus que les gens autour de vous."

"Nous sommes plus compétitifs à chaque course, et c’était particulièrement le cas au Canada. C’était dommage d’abandonner si tôt, parce que j’avais énormément de plaisir dans la voiture," a-t-il ajouté. "Nous avons réussi à lutter contre les gens devant et derrière nous, et nous étions sur une bonne stratégie."

Cependant, de la Rosa a admis que les progrès de l’équipe, bien que significatifs, ne sont qu’un premier pas et qu’il reste beaucoup de travail à faire.

"Nous avons encore un long chemin à parcourir et nous ne sommes pas encore où nous voudrions être. Il y a encore beaucoup à gagner," explique le pilote de 41 ans. "Nous verrons bien comment ça se passera ici. Valence est une piste semblable au Canada en termes de réglages de la voiture. Il y a un peu plus d’appuis, mais il y a beaucoup de virages lents et de gros freinages où nous semblons être assez bons."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less