Formule 1

Paul di Resta heureux de son premier Grand Prix

Un point à la clé !

Recherche

Par Olivier Ferret

30 mars 2011 - 09:54
Paul di Resta heureux de son premier

Paul di Resta a terminé le Grand Prix de Melbourne en 12ème position, derrière son coéquipier Adrian Sutil. Un bon début en Formule 1 qui s’est vu couronné par le point de la dixième place après le déclassement des deux Sauber Ferrari de Perez et Kobayashi. Le pilote Force India fait le bilan de sa première course dans la catégorie reine.

"Je suis plutôt content de ma première course en Formule 1. J’ai pris un assez bon départ et j’ai eu une bonne bataille avec Kamui Kobayashi. Mais je n’ai pas réussi à aller plus vite que lui, nous avons fini là où nos performances le permettaient. Ces dernières étaient meilleures que prévues en Australie. On sait que ce sera dur pour les premières courses avant de recevoir les nouvelles pièces et un nouveau concept pour la Turquie," commence Paul di Resta.

L’Écossais admet quelques erreurs pour son premier week-end en F1. "Physiquement, je n’étais pas trop mal, j’étais un peu plus fatigué après notre simulation de course à Barcelone. Mais bon, Melbourne est connu pour ne pas être trop dur sur ce plan. Concernant la concentration et tout ce qu’il y a à faire dans le cockpit avec le KERS ou l’aileron arrière, je n’ai pas eu de problèmes. Par contre j’ai fait quelques erreurs lors de mes tours de rentrée aux stands, avec les procédures qu’on a à faire. De l’extérieur cela ne s’est pas trop vu mais j’ai perdu pas mal de temps. C’est nouveau pour moi et tant que je ne répète pas mes erreurs, je peux vivre avec et avancer."

Le pilote Force India est promis à un bel avenir en Formule 1. Son duel avec Sutil sera donc particulièrement surveillé et pour son premier Grand Prix il s’en est très bien sorti. "Étant donné qu’à Melbourne j’ai loupé la première libre (Hulkenberg a roulé à sa place, NDLR), cela a été un gros challenge que d’être devant lui. J’ai réussi à me qualifier devant Adrian et à rester devant lui au départ. Il a fini devant moi. Je dois encore améliorer mes performances, surtout en qualifications : apprendre comment évolue la piste, comment la voiture se comporte avec peu d’essence. Je dois mieux utiliser mon ingénieur de piste."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less