Formule 1

Palmer certain de bien progresser avec Renault en 2017

Ce serait tout à fait logique

Recherche

Par Alexandre C.

17 mars 2017 - 14:23
Palmer certain de bien progresser (...)

Jolyon Palmer a finalement réussi à sauver sa place chez Renault pour cette saison, grâce à une deuxième partie d’année 2016 plus réussie. Le Britannique, seul représentant de sa nation sur la grille avec Lewis Hamilton, admet aujourd’hui qu’il n’a pas fait une grande saison 2016…

« Oui, je n’ai pas vraiment fait grande impression l’an dernier. Mais je suis vraiment confiant, cette saison sera bien meilleure. Je n’ai pas beaucoup de doute sur ce sujet. »

L’ancien champion du GP2 est ravi d’avoir sauvé sa peau face à Kevin Magnussen.

« Je sens que la situation est complètement différente maintenant. Je pense honnêtement que vous en apprenez plus dans les moments difficiles. Et vraiment, l’an dernier, il y a eu des moments où j’ai dû me reprendre en main. »

« L’année a commencé assez difficilement et j’ai dû me ressaisir et remettre ma tête à l’endroit pour faire ce que j’ai fait le reste de l’année. Et après avoir connu tout cela, maintenant, j’ai un baquet ici, avec cette expérience que beaucoup de pilotes n’ont pas. »

« C’est une lutte pour survivre. J’ai survécu à tout cela et maintenant, je l’espère, nous allons avoir une année bien plus forte. »

Jolyon Palmer est en tout cas réputé pour avoir des débuts laborieux mais une progression sensible ensuite. C’est ainsi qu’il a remporté le GP2 au bout de sa quatrième tentative. De quoi être optimiste avant sa deuxième saison avec Renault…

« Je sais à quoi m’attendre, je sais comment le tout fonctionne et j’ai une bonne relation avec le management ici. J’espère que nous sommes préparés pour le futur maintenant. L’an dernier, c’était la première année depuis le retour de Renault, personne ne savait vraiment à quoi s’attendre, la pression était énorme sur les deux pilotes. Et cette année, je me sens simplement plus à l’aise avec tout. »

On le sait enfin peu, mais Jolyon Palmer a un train de vie modeste par rapport à son compatriote de Mercedes. Le pilote Renault vit avec sa sœur, et est l’un des rares pilotes à avoir un diplôme de l’enseignement supérieur. D’une manière générale, il reste éloigné du brillant et du clinquant… à moins que son coéquipier ne le persuade de partir sur le Rocher !

« Je ne me vois pas vivre à Monaco, mais peut-être que dans un an je changerai vraiment d’avis, et que Nico [Hulkenberg] me convaincra de penser que c’est une très bonne chose d’habiter là-bas. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less