Formule 1

Officiel : Pirelli candidate pour 2017-2019

Sous certaines conditions

Recherche

Par

23 mai 2015 - 14:48
Officiel : Pirelli candidate pour (...)

Fournisseur de pneumatiques depuis 2011, Pirelli a annoncé qu’elle était candidate pour poursuivre son aventure en F1 après 2016, date de fin de son contrat actuel, pour les saisons qui se dérouleront de 2017 à 2019.

Mais le manufacturier italien ne continuera que sous certaines conditions. Plus d’essais et plus de spectacle sont notamment demandés.

"Nous pensons rester si les règlements nous conviennent et si les coûts sont abordables," a déclaré Marco Tronchetti Provera, président de Pirelli. "Nous voulons des essais supplémentaires afin de fournir le meilleur produit possible dans le but de créer plus d’émotions, mais seulement avec le plus haut niveau de sécurité qui soit."

"Davantage d’essais nous seraient profitables, ainsi qu’aux équipes et ce dans des conditions chaudes comme à Bahreïn ou Abu Dhabi. Si nous attendons Février, il sera trop tard et les températures ne seront plus idéales. C’est dans l’intérêt des écuries de faire ainsi."

La proposition du Groupe Stratégie de rendre le choix des gommes libres ne plaît en revanche pas du tout à Tronchetti-Provera.

"Cela ne doit surtout pas arriver. Nous devons garantir une bonne qualité de nos produits. Le choix doit rester notre responsabilité afin que les pneus soient utilisés du mieux possible. Nous pouvons trouver un moyen de fournir des pneus fiables."

L’Italien est en revanche enclin à fournir des pneus plus larges.

"Nous avons monté des pneus de 18 pouces sur une voiture de GP2 hier, nous pourrions même aller jusqu’à 20, cela n’a pas d’importance pour nous. La technologie du pneu est basée sur les matériaux et la structure, mais que le pneu fasse 13, 15 ou 18 pouces n’a aucune importance."

Et si Michelin a fait savoir qu’elle souhaitait des pneus à plus longue durée de vie, Tronchetti-Provera affirme que Pirelli pourrait le faire si cela était demandé.

"Nous sommes prêts à l’accepter, nous sommes également prêts à être un fournisseur unique. Nous laisserons la FIA choisir. Technologiquement parlant, il est plus facile de faire des pneus avec une durée de vie plus longue, le plus dur reste de créer des gommes durant 10, 15 ou 30 tours. Mais c’est un beau défi."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less