Formule 1

Ocon vise désormais la sixième place de McLaren

Racing Point Force India doit marquer des points

Recherche

Par Emmanuel Touzot

7 novembre 2018 - 17:54
Ocon vise désormais la sixième place (...)

Esteban Ocon est heureux de retourner sur le circuit d’Interlagos, où il avait disputé sa première course sous la pluie il y a deux ans. Un rendez-vous dont il compte profiter et lors duquel il voudra prendre du plaisir, quelle que soit l’évolution de sa carrière par la suite, alors que la saison touche quasiment à son terme.

"J’aime vraiment courir au Brésil et c’est juste un week-end amusant" se félicite Ocon, qui ne connaît toujours pas son avenir. "L’ambiance sur la grille de départ est particulière, les fans adorent la Formule 1 et vous pouvez sentir l’héritage d’Ayrton Senna partout. Il y a tellement de passion de la part des gens, du moment où nous atterrissons jusqu’au moment où nous partons, nous recevons énormément de soutien."

"La piste elle-même est l’une de mes préférées parce qu’il y a toutes sortes de virages. Vous avez besoin d’une bonne voiture dans les sections à grande vitesse - une voiture en laquelle vous pouvez avoir confiance - mais en même temps, vous avez besoin d’une voiture qui ne glisse pas dans les virages à basse vitesse. C’est très important, surtout pour ne pas compromettre la dernière partie du tour."

S’il avait abandonné l’an dernier, il se souvient d’une belle remontée en 2016 : "J’ai de bons souvenirs à Interlagos. En 2016, j’étais dans les points avec la Manor pendant la majeure partie de la course et je n’ai été dépassé que dans le dernier tour. C’était une course difficile à cause des conditions humides. Il y a habituellement un risque de pluie pendant le week-end et si nous en avons cette année, cela rendrait probablement les choses un peu plus intéressantes."

L’objectif est clair pour lui et son équipe, aller chercher la sixième place de McLaren : "J’ai été très déçu après la course au Mexique. Quand on a une voiture rapide et que la course est terminée au premier tour, c’est tellement frustrant. J’ai appris de l’expérience du Mexique et je vais travailler dur pour revenir dans les points ce week-end. Nous en avons besoin pour le championnat parce que c’est toujours un combat serré avec McLaren, et c’est la même chose pour le championnat des pilotes. Nous continuerons à nous battre jusqu’à la fin."

expand_less