Formule 1

Ocon espère avoir enfin lancé la saison de Force India

Un bon résultat à la régulière à Monaco

Recherche

Par Olivier Ferret

30 mai 2018 - 13:40
Ocon espère avoir enfin lancé la (...)

Esteban Ocon a signé un beau résultat à Monaco, en terminant 6e, soit le meilleur des autres.

Cela a permis à Force India de reprendre une place au championnat constructeurs, la 6e. Mais l’équipe indienne souhaite évidemment mieux après avoir terminé deux fois de suite à la 4e place du championnat constructeurs.

"J’espère vraiment que notre saison est lancée maintenant," confie le Français. "Cela n’a pas été un début d’année facile, avec une voiture qui manque encore d’équilibre et d’appuis, mais avec le rythme que nous avions dimanche, je pense que nous pouvons être plus optimistes pour les prochaines courses."

Force India espère en effet en terminer bientôt avec ses problèmes de corrélation. Sur un circuit comme Monaco, cela s’est forcément moins ressenti.

"Nous avions vraiment un rythme incroyable dimanche, j’ai même été le plus rapide en piste pendant un bon moment de la course. C’était très, très impressionnant. Je fondais à coup d’une seconde au tour sur Raikkonen et Bottas."

"Nous avons vraiment bien compris les pneus à Monaco et j’espère que nous aurons plus de Grands Prix comme cela à l’avenir."

Le Français est au centre d’une polémique, depuis qu’il a révélé qu’il courrait avec son contrat Mercedes en tête. Il a facilité le passage à Lewis Hamilton en course, alors qu’à Monaco, il aurait eu toutes les possibilités de le garder derrière lui.

"Mon dépassement sur Esteban ? Le moment le plus excitant de ma course," dit Hamilton d’ailleurs. "Jusqu’à ce que je me rende compte qu’il ne voulait pas se battre. Je n’ai été excité qu’une seconde, ce n’était pas difficile..."

Chez Force India, évidemment, on cherche à défendre le Français.

"Nous avons évidemment surveillé les stratégies de chacun. Il ne servait à rien de retenir Hamilton pour rien. Esteban devait finir ce Grand Prix avec un arrêt, sans trop taper dans ses pneus. C’était Hamilton mais ça aurait pu être Ricciardo ou Vettel, nous aurions agi de la même façon" ajoute Bob Fernley.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less