Formule 1

Norris ne sait pas si McLaren progressera vraiment en 2019

Réponse à Melbourne

Recherche

Par Valentin Vilnius

8 décembre 2018 - 17:12

McLaren a longtemps prétendu avoir un des meilleurs châssis du plateau quand Honda était encore le partenaire moteur de l’écurie, mais cette saison 2018 a levé les doutes : Woking a produit un châssis plus que médiocre et qui n’a pratiquement pas évolué en cours de saison.

L’écurie a repéré un problème fondamental sur la MCL33, mais trop tard dans la saison pour développer une version B. Tous les espoirs ont été reportés sur l’année prochaine… McLaren n’aura alors plus le droit à l’erreur.

Lando Norris peut s’attendre dès lors, aux essais hivernaux, à découvrir une monoplace en grands progrès... ou en stagnation. De ce qu’il voit de l’intérieur, McLaren est-elle assurée d’enfin redresser la tête ?

« Personne ne le sait. J’imagine que nous avons de bonnes idées sur ce qu’il faut améliorer, les pièces qu’il faut faire évoluer. Ils ont récolté beaucoup de données, mais la situation peut toujours évoluer. Parfois, cela semble bon en soufflerie, mais ensuite, sur la piste, la réalité peut être légèrement différente de ce à quoi vous vous attendez. »

« Bien sûr, McLaren est confiante de faire les changements qu’il faut. Il y a beaucoup de changements dans l’équipe, dans sa manière d’approcher son travail pour l’an prochain, son développement de l’an prochain. »

« Ils se concentrent pour s’assurer à 100 % de faire des choses positives – pas comme durant cette saison. Ils cherchent davantage à s’assurer à 100 % de faire des progrès véritables, plutôt que de dire ‘Ah, il semble que ça pourrait aller vers le mieux’, au risque de se tromper. Ils ont une bien meilleure compréhension de l’ensemble je pense, mais seul le temps le dira. »

Lando Norris ne sera pas un parfait rookie : il a déjà roulé lors de plusieurs séances d’essais libres cette année. Mais c’est encore trop peu, selon lui, pour avoir une vraie influence sur le développement de la future McLaren.

« Beaucoup plus de choses vont arriver pendant l’hiver. Bien sûr, beaucoup de travail a été déjà fait. Je n’ai pas encore testé la voiture de l’an prochain. J’ai bien sûr testé quelques petites pièces, au cours de la saison, car nous avons toujours fait un peu de travail de développement. »

« A deux reprises, j’ai testé une ou deux choses qui seront sur la voiture de l’an prochain, mais pas tant que ça. Je pense que Rudy van Buren, Nyck de Vries et Oliver Turvey [pilotes dans le simulateur] en ont fait beaucoup plus que moi récemment s’agissant du développement pour l’an prochain, parce que je courais en EL1. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less