Formule 1

Newey se plaint d’un règlement liberticide en termes d’aérodynamique

De moins en moins de possibilités

Recherche

Par Olivier Ferret

5 juin 2014 - 12:04
Newey se plaint d’un règlement liberticide

La Formule 1 a adopté des règles de plus en plus restrictives en termes de développement de l’aérodynamique. Si cette évolution était souhaitée par Ferrari, Montezemolo clamant très souvent que Ferrari construisait des voitures et non des avions, elle frustre le génie en la matière, Adrian Newey.

Le directeur technique de Red Bull estime que le temps est terminé où les équipes pouvaient parfois faire des découvertes ou trouver des innovations concernant l’aérodynamique.

"Il suffit de regarder les évolutions vues lors des six premières courses. Il y en a bien moins que l’an dernier et beaucoup d’entre elles sont justes d’ordre cosmétique. Maintenant nous devons aller dans les détails comme le monkey seat (petit aileron situé sous l’aileron arrière) parce que les règlements nous laissent de moins en moins d’espace d’expression," se lamente Newey.

Cette tendance se confirme aussi du côté de la FIA.

"Nous n’avons jamais vu aussi peu de crashs-tests demandés par les équipes," admet le délégué technique, Jo Bauer.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less