Formule 1

Newey : Si Vettel a une faiblesse, c’est ses erreurs dans le feu de l’action

L’Allemand n’est pas dans la meilleure posture

Recherche

Par Emmanuel Touzot

17 septembre 2018 - 16:22
Newey : Si Vettel a une faiblesse, (...)

Adrian Newey estime que Sebastian Vettel a des difficultés à gérer la pression. L’ingénieur, qui a travaillé durant de nombreuses années avec l’Allemand chez Red Bull, sait à quel point il travaille, mais connaît aussi ses points faibles.

"Sebastian travaille incroyablement dur, plus dur que n’importe qui, et se critique plus que n’importe qui" explique Newey. "S’il a une faiblesse, c’est qu’il est capable de faire des erreurs stupides dans le feu de l’action. S’il est en tête, il est presque imbattable."

"Mais les gens gèrent la pression différemment. Dans la voiture, il est responsable non seulement pour lui, mais pour l’équipe entière. Certains pilotes ne sont pas perturbés, à l’image des Finalndais. Mais d’autres ressentent vraiment le poids de la pression sur leurs épaules. Et c’est particulièrement vrai avec Seb."

Selon Newey, Vettel aura besoin d’une erreur de Lewis Hamilton pour être champion, ou d’un coup de malchance pour le Britannique : "S’il veut y arriver, il a besoin que Lewis abandonne au moins une fois. Sans cela, ce sera très difficile."

Newey travaille déjà sur la saison 2019 et son nouveau règlement, au sujet duquel il n’est pas optimiste : "Nous avons un nouveau règlement qui, selon moi, a été introduit un peu trop précipitamment. J’ai peur qu’il rende les dépassements encore plus improbables et qu’il crée des écarts en qualifications."

Sa motivation n’est, en tous cas, pas en doute : "Si vous m’aviez demandé il y a dix ans, je vous aurais surement dit qu’il me restait cinq ans. Il y a cinq ans, j’aurais dit la même chose. Mais je ne suis pas prêt à arrêter."

expand_less