Formule 1

Monza, une piste ‘atypique’ pour Pat Symonds

Un aileron arrière spécialement construit pour l’occasion

Recherche

Par A. Combralier

30 août 2016 - 16:45
Monza, une piste ‘atypique' pour Pat (...)

Deux jours après avoir disputé le Grand Prix de Belgique, le paddock de F1 se rend déjà en Italie, sur l’autodrome mythique de Monza.

Sur cette piste rapide, faite de longues lignes droites, Williams, et plus particulièrement Felipe Massa, ont brillé ces deux dernières années. Le Brésilien a connu les honneurs du podium en 2014 comme en 2015.

« Monza est une piste atypique », précise Pat Symonds, le directeur technique de l’écurie, « puisqu’il s’agit de la vitesse moyenne la plus élevée de tous les circuits ». La vitesse de pointe devrait néanmoins « être similaire » à celle de rencontrée à Bakou. Et l’ingénieur anglais de poursuivre : « La vitesse de passage en courbe est assez faible cependant, donc cela nous conduit à une aérodynamique totalement différente à n’importe quel autre circuit. Par conséquent, la plupart des équipes rouleront avec un type d’aileron arrière qui n’apparaîtra qu’une fois cette année. »

« Encore une fois, le circuit récompense les unités de puissance solides et avec une grande efficience, en particulier à faible traînée. En termes de stratégie, la perte de temps au passage aux stands est assez élevée avec une longue pitlane, située le long d’une rapide ligne droite. Les faibles vitesses de passage en courbe conduisent à une dégradation relativement faible des pneus, donc il y a ici une forte tendance à essayer et réussir une course à un arrêt. »

Valtteri Bottas reconnaît quant à lui que le Grand Prix d’Italie « est toujours un week-end très spécial. Les fans sont vraiment passionnés et c’est un circuit à haute vitesse, avec peu d’appui, donc y courir est toujours très bon. Le temps est aussi fantastique, donc, au bout du compte, c’est simplement un week-end formidable avec des fans sympas et une piste impressionnante. » Le Finlandais arrivera en voiture au circuit : « J’arrive en voiture ici depuis mon domicile, à Monaco. C’est un trajet de trois heures, donc c’est un vol de moins cette année ! »

De son côté, Felipe Massa veut capitaliser sur ses réussites précédentes à Monza : « J’ai eu deux podiums ici les deux dernières années, et aussi un podium quand j’étais chez Ferrari. Monza est véritablement l’une des courses les plus formidables et les plus historiques en Formule 1. Les fans sont tellement passionnés, c’est incroyable à voir. Je connais très bien les fans après mes années passées chez Ferrari et ils me soutiennent toujours massivement. C’est toujours un vrai plaisir de conduire à Monza ».

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less