Formule 1

Monza rappelle de bons souvenirs à Hulkenberg et Gutiérrez

Mais la course de la semaine prochaine risque d’être difficile

Recherche

Par D. Thys

31 août 2013 - 12:10
Monza rappelle de bons souvenirs à (...)

Nico Hulkenberg et Esteban Gutiérrez se réjouissent de retourner à Monza. Les deux pilotes de l’équipe Sauber connaissent bien ce circuit, mais seul le premier y a déjà roulé au volant d’une monoplace de F1. Ils ont tous les deux de bons souvenirs de cette piste.

“Monza est un circuit qui a une grande histoire et le seul tracé très rapide de la saison,” déclare Nico Hulkenberg. “Je me souviens encore que c’est là-bas que j’avais conquis mon titre en GP2 en 2009. Après la course du dimanche matin, j’étais champion. Le circuit de Monza demande peu d’appuis aérodynamiques, ce qui rend la voiture délicate à piloter, surtout lorsque vous êtes à 340 km/h et que vous devez freiner jusqu’à atteindre 60 km/h pour passer dans les chicanes. Il y a toujours une belle ambiance dans le parc avec tous ces passionnés qui n’ont d’yeux que pour la Scuderia Ferrari. J’aime rouler là-bas. C’est un tracé assez simple, mais pas aussi facile qu’il en a l’air. Il y a quelques endroits très techniques et des chicanes et il faut vraiment maîtriser le passage sur les vibreurs.”

“Monza est un circuit génial, très différent de Spa. Il est très important de tenir ça en compte,” commente Esteban Gutiérrez. “En venant de Spa, il faut adapter son style de pilotage et les réglages pour le tracé de Monza. Ce sera un week-end crucial, car il faudra une monoplace stable dans les virages lents et c’est malheureusement dans ce secteur que nous sommes en difficulté. Ma partie favorite du circuit est la Variante Ascari. C’est très rapide, il faut être sur la bonne trajectoire et réagir très vite au passage sur les vibreurs et les bosses. C’est très amusant. Nous avons un bon rythme, mais nous devons compléter cela en prenant les bonnes décisions. J’ai de très bons souvenirs de ce circuit, car c’est à Monza que j’avais remporté mes titres en Formula BMW et GP3. Je me souviens très bien du tour grâce auquel j’avais signé la pole en GP3, c’est ça qui avait fait la différence et qui m’a permis de remporter le championnat. C’était un moment vraiment très particulier.”

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less