Formule 1

Monza ne sourit pas aux Espagnols aujourd’hui

Alonso et Sainz pénalisés et en petite forme

Recherche

Par D. Thys

2 septembre 2017 - 18:43
Monza ne sourit pas aux Espagnols (...)

Pour Carlos Sainz et Fernando Alonso – les deux pilotes espagnols du peloton – cette qualification ne pouvait pas être satisfaisante puisque l’un et l’autre avaient droit à des pénalités sur la grille de départ. Ils n’ont donc pas forcé leur talent cet après-midi à Monza…

Pour Fernando Alonso, la pénalité est de 35 places et il s’en est ajouté quelques-unes par pure bonté. En Q2, le champion espagnol n’a fait qu’un seul tour "car je ne voulais pas dépasser mon équipier (Vandoorne) et le sortir de la Q3," explique-t-il.

"Nous n’avions pas grand-chose à faire aujourd’hui sinon entrer dans la limite des 107% afin de pouvoir participer à la course. Je n’ai fait qu’un tour en Q2, mais lorsque je vois les chronos de la Q3, je pense que nous aurions pu viser le top 10. J’aime bien quand il pleut le samedi et le dimanche, mais quand je n’ai pas de pénalité," ajoute Alonso.

Carlos Sainz dispose lui aussi d’une monoplace (une Toro Rosso) qui manque de vitesse de pointe et à Monza, ce n’est jamais recommandé.

"En général, je veux toujours bien faire les choses, mais aujourd’hui, ce n’était pas possible. Je n’avais pas de bonnes sensations avec la voiture ou avec les pneus. Je suis passé des pneus pluie aux intermédiaires et le contraire et pour tout vous dire, je ne sais toujours pas lesquels étaient les meilleurs. Nous avions peu d’appuis aérodynamiques, car la course de demain se disputera sur le sec. Nous verrons bien si avec ce niveau d’appuis, nous pourrons remonter," explique Carlos Sainz.

expand_less