Formule 1

Montezemolo pourrait travailler pour le gouvernement italien

Afin de promouvoir l’Italie à travers le monde

Recherche

Par

19 janvier 2015 - 17:14
Montezemolo pourrait travailler (...)

Le Président du Conseil italien, Matteo Renzi, souhaiterait faire de Luca di Montezemolo un ambassadeur de l’Italie à travers le monde.

L’ancien président de Ferrari a en effet réussi à convaincre la société Etihad de racheter 49% des parts de Alitalia, ce qui a contribué à sauver la compagnie aérienne italienne.

Renzi verrait donc d’un bon œil l’entrée de Montezemolo au gouvernement italien, lui donnant comme objectif de promouvoir le "Made in Italy" à travers le monde, en raison de ses bonnes relations avec le monde arabe.

Alors que beaucoup d’entreprises italiennes cherchent désormais à délocaliser en raison de leurs difficultés financières, l’objectif serait d’encourager davantage les investisseurs étrangers à mettre de l’argent sur le sol italien, à l’image de ce qui a été fait pour Alitalia. Une mission difficile étant donné le contexte économique actuellement délicat dans le pays, et une pression fiscale qui ne cesse d’augmenter.

La mission de Montezemolo est donc prestigieuse mais s’annonce tout de même compliquée. L’Italien est en effet déjà président d’Alitalia, vice-président de la banque Unicredit et de Nuovo Trasporto Viaggiatori, une compagnie ferroviaire qu’il a lui-même fondée et dont il est l’actionnaire de référence.

Beaucoup de travail à venir donc pour celui qui a été remplacé par Sergio Marchionne chez la Scuderia Ferrari.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less