Formule 1

Montagny contrôlé positif à un dérivé de la cocaïne

Après une course de Formule E

Recherche

Par Olivier Ferret

1er janvier 2015 - 11:29
Montagny contrôlé positif à un dérivé (...)

Le journal L’Equipe révèle aujourd’hui que Franck Montagny, ancien pilote de F1, consultant pour Canal + et pilote en Formule E, a été contrôlé positif à un produit dérivé de la cocaïne par la FIA et a reconnu son erreur. Sa carrière en sport auto est probablement terminée suite à cet incident et il pourrait y avoir d’autres répercussions pour lui.

C’est avant la 2ème manche de Formule E que Montagny s’est procuré ce produit, le Français vivant mal sa séparation avec sa femme depuis plusieurs mois.

"J’ai reçu une lettre de la Fédération internationale de l’automobile (FIA) il y a quelques jours. J’ai été contrôlé positif, à un métabolite dérivé de cocaïne, sur la course de Formule E, qui se disputait en Malaisie. Depuis ce contrôle, je le savais. Je n’avais aucun doute sur le résultat. J’ai fait une connerie, je suis fautif. Je ne vais même pas demander l’expertise de l’échantillon B. Je ne vais pas contester. Je suis coupable. C’est ma faute," dit-il au quotidien sportif français.

"Après avoir reçu ce courrier, j’ai tout de suite prévenu mon patron (chez Andretti). Je lui ai expliqué que je ne pouvais plus courir. Voilà pourquoi j’ai été remplacé pour l’épreuve en Uruguay. J’ai appelé aussi Canal +. Je travaille pour eux et ils couvrent la Formule E. Je voulais les prévenir."

Montagny s’explique longuement dans le journal sur ce qui l’a mené à ce geste, alors qu’il n’avait jamais rien fait de mal dans le passé. Et quand la journaliste de l’Equipe lui demande s’il en mesure les conséquences, Montagny est réaliste.

"Le sport auto, c’est peut être fini pour moi. Vous savez, en 2012, après l’arrêt du programme Peugeot en Endurance, c’était déjà difficile. Je ne sais pas décrocher mon téléphone et me vendre. J’avais déjà commencé à ranger à la cave les casques et les quelques coupes que j’avais. (...) Aujourd’hui, je peux dire que je suis allé en F 1, j’ai roulé en F 1, j’ai couru en GP, j’ai touché le truc. J’ai couru en Endurance, j’ai gagné des courses, je n’ai pas été champion, c’est vrai, mais j’étais rapide. J’ai couru parfois avec la jambe cassée, avec des côtes cassées, sans jamais rien dire, sans que cela n’affecte mes performances, car, dans la voiture, une fois casqué, j’étais bien."

Quant à son avenir sur Canal +, "je suis bien avec eux, avec l’équipe mise en place. Je ne me trouve pas bon, je n’articule pas bien, mais j’aime le contact. (...) Peut-être que je vais perdre ça aussi…"

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less