Formule 1

Monaco : Rosberg comme à la parade

Hamilton n’a rien pu faire pour battre son équipier

Recherche

Par D. Thys

25 mai 2014 - 15:56
Monaco : Rosberg comme à la parade

Il fait beau (il ne pleut pas) à quelques instants du départ du Grand Prix de Monaco, sixième manche du championnat 2014 de F1.

Ils sont 20 à venir s’aligner sur la grille de départ, Marcus Ericsson prendra en effet son envol depuis la voie des stands alors que Pastor Maldonado n’a pas réussi à quitter son emplacement pour entamer le tour de formation. Finalement, le Vénézuélien ne pourra pas prendre le départ de la course.

A noter que Bianchi, Chilton et Gutiérrez ne se placent pas sur le bon emplacement sur la grille de départ (à cause de l’absence de Maldonado ?) et ils recevront une pénalité de cinq secondes un peu plus tard, lors de leur changement de pneus.

A l’extinction des feux, Nico Rosberg prend un départ parfait et garde son avantage sur Lewis Hamilton alors Sergio Perez est sorti par Jenson Button à Mirabeau. La direction de course envoie la voiture de sécurité en piste.

Romain Grosjean et Adrian Sutil en profitent pour rentrer et chausser les pneus les plus durs de Pirelli, probablement pour tenter d’aller jusqu’à l’arrivée.

Le classement derrière la voiture de sécurité : Rosberg, Hamilton, Vettel, Raikkonen, Ricciardo, Alonso, Magnussen, Vergne, Kvyat, Hulkenberg, Button, Bottas, Massa, Gutiérrez, Kobayashi, Bianchi, Chilton, Ericsson, Grosjean et Sutil.

La course est relancée à l’entame du 4e tour et Sebastian Vettel a immédiatement des soucis techniques. Le champion du monde rentre change ses pneus et remonte en piste à la dernière place avant d’abandonner un peu plus tard.

En tête de la course, les Mercedes creusent l’écart sur Raikkonen qui a lui-même une belle avance sur Ricciardo et le reste du peloton. Les écarts sont assez importants entre toutes les monoplaces, sauf entre les Mercedes puisque Lewis Hamilton reste dans les échappements de son équipier.

Daniil Kvyat rentre au 12e tour, mais pas pour un simple changement de pneus, sa Toro Rosso semble avoir des problèmes techniques et le pilote russe va d’ailleurs abandonner lui aussi.

Grosjean s’arrête au 24e tour juste quelques instants avant la sortie de piste d’Adrian Sutil à la chicane. L’un et l’autre espéraient aller jusqu’au bout avec leurs pneus et ce pari est perdu.

La voiture de sécurité entre en action, le temps d’enlever la voiture de Sutil et les débris qui sont en piste. Tous les pilotes rentrent pour changer leurs pneus, sauf Felipe Massa.

Le classement derrière la voiture de sécurité : Rosberg, Hamilton, Raikkonen, Ricciardo, Alonso, Massa, Vergne, Magnussen, Hulkenberg, Button, Bottas, Gutiérrez, Kobayashi, Bianchi, Grosjean, Ericsson, Chilton.

Vergne et Magnussen ont failli s’accrocher dans la voie des stands et c’est le pilote Toro Rosso qui recevra une pénalité pour cet incident.

Chez Mercedes, Lewis Hamilton se demande pour quelle raison on l’a fait rentrer puisque désormais il n’y aura plus d’arrêt au stand et il n’aura donc plus l’occasion de dépasser son équipier qui est en tête de la course.

Quant à Kimi Raikkonen, il est touché par une Marussia dans le peloton et le Finlandais passe de la 3e à la 13e place. Kimi va avoir sa tête des très mauvais jours ce soir...

La course est relancée à l’entame du 31e tour. Nico Rosberg se relance devant Lewis Hamilton et Daniel Ricciardo puisque Kimi Raikkonen est désormais englué dans les profondeurs du classement.

Felipe Massa fait son unique changement de pneus au 46e tour et passe de la 5e à la 11e place. Quelques minutes plus tard, Jean-Eric Vergne rentre avec une Toro Rosso qui laisse s’échapper une fumée très inquiétante. Le Français abandonne.

En fin de course, les Mercedes roulent toujours en formation, mais on ne voit pas ce que pourrait faire Lewis Hamilton pour dépasser Nico Rosberg. Daniel Ricciardo occupe la troisième place mais avec 15 secondes de retard au 55e tour.

Valtteri Bottas abandonne dans le 57 tour alors qu’il occupait la 8e place. Esteban Gutiérrez part à la faute dans le 62e tour et c’est aussi l’abandon pour lui. C’est une véritable hécatombe.

La mésaventure de Gutiérrez profite à Jules Bianchi qui pend la 10e place, mais le Français de l’équipe Marussia est sous enquête des commissaires pour avoir purgé sa pénalité lors de l’intervention de la voiture de sécurité.

Jules Bianchi reçoit une nouvelle pénalité de cinq secondes (qui sera ajoutée à son temps de course s’il ne fait pas un autre arrêt) alors que Lewis Hamilton a subitement ralenti, ce qui a créé un début de panique chez Mercedes. Le pilote anglais reprend aussitôt un rythme normal (il avait une poussière dans l’oeil), mais il a désormais quatre secondes de retard sur Rosberg et il reste dix tours à faire.

La fin de course est assez animée avec Daniel Ricciardo qui revient comme un boulet de canon sur la deuxième place de Lewis Hamilton. Pendant ce temps, Raikkonen attaque Magnussen dans l’épingle et les deux restent bloqués là pendant plusieurs secondes. Kimi Raikkonen doit refaire un passage par son stand…

Nico Rosberg remporte sa deuxième victoire de la saison et cela lui permet de récupérer la première place du championnat du monde. Lewis Hamilton prend la deuxième place et Daniel Ricciardo la troisième.

Suivent pour les points : Alonso, Hulkenberg, Button, Massa, Bianchi, Grosjean et Magnussen. A noter que Bianchi est finalement classé 9ème suite à sa pénalité de 5 secondes ajoutée à son temps de course.

Pos.PiloteEquipeEcartArrêts
01 Nico Rosberg Mercedes AMG 78 laps - 1h49m27.661s 1
02 Lewis Hamilton Mercedes AMG +9.210 1
03 Daniel Ricciardo Red Bull Renault +9.614 1
04 Fernando Alonso Ferrari +32.452 1
05 Nico Hulkenberg Force India Mercedes +1 lap 1
06 Jenson Button McLaren Mercedes +1 lap 1
07 Felipe Massa Williams Mercedes +1 lap 1
08 Romain Grosjean Lotus Renault +1 lap 2
09 Jules Bianchi Marussia Ferrari +1 lap 1
10 Kevin Magnussen McLaren Mercedes +1 lap 1
11 Marcus Ericsson Caterham Renault +1 lap 2
12 Kimi Raikkonen Ferrari +1 lap 3
13 Kamui Kobayashi Caterham Renault +3 laps 2
14 Max Chilton Marussia Ferrari +3 laps 3
15 Esteban Gutierrez Sauber Ferrari DNF 1
16 Valtteri Bottas Williams Mercedes DNF 1
17 Jean-Eric Vergne Toro Rosso Renault DNF 3
18 Adrian Sutil Sauber Ferrari DNF 1
19 Daniil Kvyat Toro Rosso Renault DNF 1
20 Sebastian Vettel Red Bull Renault DNF 2
21 Sergio Perez Force India Mercedes DNF 0
22 Pastor Maldonado Lotus Renault DNF 0
expand_less