Formule 1

Michael Schumacher, quatre années d’incertitude et d’espoir

La famille continue logiquement de protéger son intimité

Recherche

Par Emmanuel Touzot

29 décembre 2017 - 08:05
Michael Schumacher, quatre années (...)

Cela fait quatre ans que Michael Schumacher a eu son accident de ski, ce 29 décembre 2013. Quatre ans que l’Allemand a voulu changer de piste de ski dans la station de Méribel en empruntant un passage où la neige abondante cachait les rochers sur lesquels il allait se blesser gravement après une simple perte d’équilibre.

Quatre ans que l’on ne sait que peu de choses de l’état de santé du pilote qui compte le plus de victoires et de titres mondiaux en Formule 1 et que les rumeurs font régulièrement surface, plus ou moins alarmantes.

Schumacher a toujours souhaité séparer sa vie professionnelle et médiatique de sa vie privée et maintenant que son état de santé ne relève que du domaine familial, il n’est pas étonnant de voir son entourage verrouiller totalement les informations à son sujet.

Là où la santé de certaines personnalités est étalée dans la presse, celle de l’ancien pilote reste protégée, tel un secret d’état : "Tout le monde comprend la situation, c’est juste une question de dignité" exprime Sabine Kehm au journal l’Equipe.

L’attachée de presse devenue agent de Michael Schumacher est la seule personne qui communique au nom du clan Schumacher, et c’est également elle qui représente les intérêts publics du pilote, comme lorsque le Hall of Fame de la Formule 1 a été créé ce mois-ci et qu’elle a reçu la distinction offerte au septuple champion du monde.

Schumacher a eu son accident en décembre 2013 et il est resté plusieurs mois dans le coma. Les informations, d’abord catastrophiques, se sont voulues rassurantes concernant la survie du pilote, alors que son pronostic vital est resté engagé plusieurs jours. Plusieurs jours de coma et d’hypothermie contrôlée afin de réduire l’activité de son corps et réduire l’hématome qui compressait son cerveau.

Le processus de sortie du coma est déclenché un mois après l’accident de Schumacher mais prend beaucoup plus de temps que prévu. La confirmation officielle est donnée en même temps que l’annonce de son transfert de l’hôpital de Grenoble à celui de Lausanne, le 16 juin 2014.

Le 9 septembre de la même année, il réintègre son domicile de Gland, sur les bords du Lac Léman, et les informations ont été quasi inexistantes depuis. En plus de trois ans, Kehm a simplement annoncé que les progrès étaient lents.

Fin 2016, l’avocat de la famille a simplement ajouté qu’il ne pouvait pas tenir debout ni marcher seul. Les soins qui lui sont prodigués à domicile coûteraient 10 millions d’euros par an, ce qui laisse penser que son état nécessite encore de nombreuses interventions.

Néanmoins, ses fans et le monde de la Formule 1 espèrent toujours de bonnes nouvelles venant du clan Schumacher, qu’elles soient données par sa famille ou par Sabine Kehm. Même si les progrès sont lents voire quasi nuls, tout le monde espère revoir un jour publiquement le pilote le plus titré de l’Histoire.

Malheureusement, cette incertitude provoque une vague récurrente d’informations contradictoires et toutes fausses. Certains ont lancé que Schumacher n’avait que quelques heures à vivre, d’autres ont assuré qu’il marchait et qu’il retrouvait ses sens. Il s’avère qu’aucune version n’est juste.

Les personnes qui lancent ces rumeurs profitent tout autant de la nécessité de certains sites internet de faire du buzz, et de leur propension à relayer les informations sans conditionnel ni vérification, mais aussi de l’envie logique que les fans de Formule 1 et de Schumacher ont d’avoir des nouvelles, quelles qu’elles soient, du champion.

Il faut espérer qu’un jour, les nouvelles qui arriveront de la bouche de ses proches seront réellement positives et que le champion retrouvera une vie normale.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less