Formule 1

Renault veut un de ses jeunes en F1 d’ici 2021

L’objectif est affiché

Recherche

Par Olivier Ferret

16 décembre 2018 - 08:59
Renault veut un de ses jeunes en F1 (...)

Mia Sharizman, responsable de la Renault Sport Academy, affirme que Renault F1 cherche toujours à faire entrer un de ses jeunes pilotes dans son équipe à moyen terme.

Après le bon bilan dressé par Cyril Abiteboul, Sharizman ajoute :

"Nous bouclons la troisième année complète de la Renault Sport Academy et la première de ses deux phases de développement."

"Le but à long terme de l’Academy a toujours été d’avoir un pilote en F1. Nous avançons pas à pas et nous remplissons nos objectifs à ce stade puisqu’ils commencent à occuper des rôles de premier plan au sein de l’écurie," explique-t-il.

L’horizon envisagé pour cette entrée reste 2021.

"Nous avons des options pour l’avenir et tout est prêt pour la deuxième phase de l’équipe de F1 et de l’Academy. Nous pensons avoir des pilotes qui arriveront à maturité au moment où l’écurie en aura besoin. Nous sommes dans le bon tempo avec les éléments que nous avons et l’échelon auquel ils s’aligneront l’an prochain."

"C’est le but depuis le premier jour et nous sommes à la moitié d’un long voyage. Former une promotion de grande qualité la saison prochaine offrira des fondations encore plus solides l’année suivante, quand nos pilotes ne seront plus qu’à une ou deux étapes d’un volant de course."

Comme Abiteboul il ne dévoile pas encore ce qui se passera pour les pilotes de cette année, notamment pour Anthoine Hubert, vainqueur en GP3, et Jack Aitken, 11e seulement de la Formule 2.

"Les projets pour 2019 sont sur le point d’être finalisés, mais pour l’instant du moins, il est temps de faire le bilan et de tirer les leçons d’une campagne réussie."

Renault F1

expand_less