Formule 1

Mercedes et Red Bull ont modifié leurs suspensions pour Melbourne

Whiting le confirme en Australie

Recherche

Par Olivier Ferret

23 mars 2017 - 08:12
Mercedes et Red Bull ont modifié (...)

Il ne devrait pas y avoir de réclamations portées contre Mercedes et Red Bull à l’issue du Grand Prix d’Australie selon Charlie Whiting, le directeur de course de la FIA.

Après les clarifications demandées par Ferrari, et les tests de la FIA à Barcelone, Mercedes et Red Bull ont corrigé certains aspects de leurs suspensions pour Melbourne. Les suspensions intelligentes des deux équipes devraient donc être considérées comme légales par les commissaires.

"Il est clair qu’une suspension ne peut avoir d’effet volontaire sur la performance aérodynamique d’une Formule 1. Le règlement ne l’autorise pas et c’est l’approche que nous avons," explique Whiting à Melbourne.

"Une suspension doit être une suspension avant tout et ne pas avoir d’effet majeur sur l’aéro d’une F1. Nous nous sommes concentrés là-dessus. Et si nous ne sommes pas convaincus par quelque chose, nous ne l’autorisons pas."

"Mercedes et Red Bull ont dû procéder à des modifications après Barcelone et ici, lors des vérifications, tout est conforme chez eux à ce que nous souhaitions. Nous ne nous attendons donc pas à des problèmes (avec les commissaires) en fin de Grand Prix."

Whiting a également confirmé que les ailerons de requin resteront en 2017.

"Il y a de fortes chances que le problème de cet aileron soit réglé mais l’an prochain seulement. Beaucoup de personnes n’aiment pas son esthétique. Personnellement, ils ne me dérangent pas."

Le directeur de course de la FIA a aussi confirmé l’information que nous vous donnions hier : "après la Chine, nous ferons une évaluation des dépassements. Si besoin, les zones DRS seront revues et peut-être rallongées."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less