Formule 1

Mercedes a obtenu le meilleur résultat possible

Avec les 4ème et 5ème places

Recherche

Par

30 mai 2010 - 18:28
Mercedes a obtenu le meilleur résultat

Michael Schumacher et Nico Rosberg ont apporté à l’équipe Mercedes GP le meilleur résultat possible, dimanche, en prenant les quatrième et cinquième places du Grand Prix de Turquie.

Face à des Red Bull et McLaren un cran au-dessus, les pilotes Mercedes ont fait de leur mieux et eu une course assez tranquille.

« Une solide performance, aujourd’hui. Nous avons exploité le potentiel de la voiture avec les deux pilotes. Michael, Nico et l’équipe ont fait du très bon travail avec la voiture et nos arrêts aux stands ont été, une fois de plus, très impressionnants. Nous avons fait de bons progrès avec les dernières évolutions, mais nous avons encore beaucoup de travail », commentait Ross Brawn.

Schumacher a réussi à s’intercaler entre les McLaren, au départ, mais a dû rapidement s’incliner face à Jenson Button. Il s’est ensuite maintenu sans difficulté au cinquième rang et a été promu à la quatrième place par l’abandon de Sebastian Vettel.

« Ma course a commencé comme je l’espérais, quand j’ai réussi à passer Jenson. Malheureusement, je n’avais pas beaucoup de grip parce que le tour de formation a été assez lent et que la pression des pneus était tombée. Ceci, ajouté à la vitesse de pointe des McLaren, ne m’a pas permis de garder Jenson derrière moi très longtemps. J’ai même eu du mal à garder la voiture en piste pendant les premiers tours. Ensuite, je suis resté à ma place et, quand Sebastian a abandonné, nous sommes remontés d’un cran. Je pense que nous avons eu une course positive et nous avons clairement fait un pas en avant », expliquait-il.

Nico Rosberg a passé la course quelques secondes derrière son équipier et s’est retrouvé, en fin de course, sous la pression de Robert Kubica.

« Je suis assez content de ma cinquième place, même si ce fut une course calme pour moi. J’étais légèrement plus rapide que Michael pendant une bonne partie de la course, mais il n’était pas possible de doubler et je devais faire attention à Robert qui poussait derrière moi », expliquait-il. « Les moments les plus excitants pour moi ont été les tours d’entrée et sortie des stands. »

keyboard_arrow_left
expand_less