Formule 1

Mercedes a fait la meilleure course possible

Difficile de faire mieux

Recherche

Par

30 octobre 2011 - 14:47
Mercedes a fait la meilleure course (...)

Avec ses monoplaces classées cinquième et sixième du Grand Prix d’Inde, l’équipe Mercedes n’aurait pu espérer faire mieux sur le Buddh International Circuit.

Les flèches d’argent ont été les meilleures des autres et ont même pu terminer devant la McLaren de Lewis Hamilton, suite à l’accrochage de celui-ci avec Felipe Massa.

« Une course très solide de la part de nos pilotes et de l’équipe, aujourd’hui, et nous sommes très contents d’avoir pris les cinquième et sixième places », commentait Ross Brawn. « Michael, Nico et les ingénieurs ont fait de l’excellent boulot pour bien préparer la voiture pour la course et tirer le maximum des pneus. Nous avons tiré tout ce que nous pouvions de la voiture ce weekend. »

Après avoir gagné quatre places au départ, Michael Schumacher a suivi une stratégie à deux arrêts et, grâce à un deuxième relais plus long, a réussi à devancer Rosberg à l’arrivée.

« Je suis évidemment content de ma course aujourd’hui. Nous avons obtenu le maximum possible et, en tant qu’équipe, nous avons optimisé notre potentiel. Les cinquième et sixième places sont un bon résultat pour nous. En plus, ma voiture était bien préparée pour la course et très stable », expliquait l’ancien champion du monde. « Au départ, tout s’est déroulé comme prévu. Je ne voulais pas utiliser le KERS dans les deux premiers virages, pour le garder pour la longue ligne droite. Dans le deuxième relais, j’ai réussi à économiser mes pneus pour rester en piste plus longtemps. »

Rosberg a terminé quelques secondes derrière son équipier. Lui aussi a observé une stratégie à deux arrêts.

« Nous pouvons être contents de ce bon résultat d’équipe, c’est ce que les gars méritaient. Je suis également content d’avoir gagné une place par rapport à ma position sur la grille. Cependant, ma stratégie n’était pas parfaite aujourd’hui et j’ai perdu du temps pendant mon deuxième arrêt, ce qui m’a empêché de rester devant Michael », indiquait-il. « J’avais un bon rythme en fin de course et j’ai attaqué très fort, mais il était impossible de le rattraper dans les derniers tours. »

keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right
expand_less