Formule 1

Mercedes a dû réduire la puissance de son moteur à Mexico

Il surchauffait lors de cette première journée

Recherche

Par Emmanuel Touzot

27 octobre 2018 - 00:56
Mercedes a dû réduire la puissance de (...)

Il était étonnant de ne voir les Mercedes W09 qu’en deuxième partie du top 10 lors de la deuxième séance d’essais libres du Grand Prix du Mexique, mais il s’avère qu’il y a eu une raison précise à cela : le moteur allemand a montré des signes de surchauffe.

"C’est un circuit inhabituel, qui offre des exigences inhabituelles sur le châssis, le moteur, les systèmes de refroidissement et les pneus" explique James Allison, directeur technique de Mercedes. "De notre roulage du matin, nous avons conclu que nous n’avons pas encore les réponses à ces interrogations inhabituelles en réussissant à être performants sur les courts et longs relais."

"Le moteur surchauffait dans plusieurs endroits du circuit aujourd’hui, et nous avons dû le protéger en baissant ses capacités par précaution. Avec un peu de chance, et pas moins qu’un gros travail, nous pourrons être en meilleure forme demain et dimanche, quand les conditions seront plus fraîches."

Lewis Hamilton a semblé en difficulté, tant au niveau des longs relais que sur un tour, avec un rythme très loin du compte, largement derrière les Red Bull et les Renault, et au niveau des Ferrari, elles-mêmes en difficulté lors de cette première journée.

"La voiture était bonne à certains endroits, mais pas si bonne à d’autres" analyse le leader du championnat. "Il ne s’agit pas d’un domaine en particulier, il y a beaucoup de choses différentes que nous pouvons améliorer. C’était difficile avec les températures élevées de la piste, qui détruisaient les pneus, mais beaucoup de monde en a fait l’expérience aujourd’hui."

"Nous avons beaucoup d’appui mais nous manquons d’adhérence dans les virages Nous avons du retard à rattraper, alors nous allons maintenant passer en revue toutes les données et examiner tous les détails pour trouver des réponses. Red Bull semble hors de notre portée pour le moment, Ferrari est à notre niveau, mais nous sommes là pour essayer de concourir, donc nous ferons de notre mieux pour faire une belle course."

Valtteri Bottas est également inquiet après cette journée : "Les deux gommes ont commencé à se dégrader rapidement et nous avons l’impression de manquer d’adhérence, alors la voiture glisse beaucoup, ce qui fait que les pneus s’usent beaucoup. Nous avons beaucoup de travail à faire pour demain et, même si nous cherchons un peu, je suis confiant que nous trouverons des réponses au cours de la soirée et que nous reviendrons plus forts demain".

expand_less