Formule 1

Mercedes : La fiabilité est l’inquiétude principale

Améliorer les choses

Recherche

Par Olivier Ferret

31 juillet 2014 - 17:20
Mercedes : La fiabilité est l’inquiétude

Après un excellent début de saison, Mercedes commence à bafouiller au niveau de la fiabilité et cela a déjà coûté cher à ses deux pilotes, notamment à Lewis Hamilton, victime de différents pépins aux plus mauvais moments.

Niki Lauda assure que Mercedes travaille sur la fiabilité afin de donner à ses deux pilotes du matériel à égalité, même si les problèmes qui arrivent plutôt à l’un qu’à l’autre sont plutôt du ressort de la malchance.

"Depuis le premier jour, nos deux pilotes ont la même voiture et sont traités à égalité en termes de matériel. Sur les huit moteurs utilisés en Hongrie par nos clients et nous, un seul a connu un problème et c’est tombé sur Lewis. C’est malheureux," déclare Lauda.

"Cependant ces moteurs ne doivent pas casser et nous allons résoudre cela afin d’écarter au maximum la problématique de la chance ou de la malchance. Il n’y a rien d’injuste là-dedans mais nous voulons que nos deux pilotes puissent sa battre l’un contre l’autre sans se soucier de fiabilité."

Toto Wolff révèle d’ailleurs que l’affaire des consignes en Hongrie a masqué les problèmes de fiabilité dont ont souffert Hamilton et Rosberg.

"Il ne faut pas avoir une vision trop étriquée. Le débat autour des consignes n’est pas notre vrai problème du moment. En Hongrie, nos deux voitures ne sont pas passées loin de l’abandon. Nico a eu un problème de freins lors de l’intervention de la voiture de sécurité et Lewis a souffert d’une perte de pression d’essence et donc de puissance en fin de course. Nous pensions vraiment perdre nos deux voitures sur problème mécanique dimanche."

"La fiabilité est donc notre inquiétude principale. Nous essayons de régler les problèmes et, pendant ce temps-là, les autres se rapprochent," conclut Wolff.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less