Formule 1

McLaren veut apprendre de l’échec de Stoffel Vandoorne

Brown avoue que l’équipe en est aussi responsable

Recherche

Par Emmanuel Touzot

25 décembre 2018 - 09:15
McLaren veut apprendre de l'échec de (...)

Zak Brown avoue que l’échec entourant les deux saisons de Stoffel Vandoorne dans l’équipe vont servir à mieux encadrer les pilotes à l’avenir, alors que le duo de pilotes a été entièrement renouvelé chez McLaren.

"Nous reconnaissons que quelqu’un comme Stoffel est un très bon pilote de course automobile et pour une raison ou une autre, ça n’a pas marché [en F1]" a déclaré Brown.

"Nous assumons une part de responsabilité à cet égard et nous voulons comprendre pourquoi ce pilote d’un tel pedigree n’a pas réussi. Nous ne voulons pas reproduire cela, là où nous nous sommes trompés ou avons contribué à ce manque de succès."

Ce ’nous’, c’est notamment lui et Gil de Ferran, le nouveau directeur sportif de McLaren. Brown décrit le rôle du Brésilien : "L’un de ses nombreux rôles est en fait mon bras droit dans tout ce qui concerne McLaren Racing en tant que directeur sportif."

"L’une des choses que je pense, c’est que je pense que nous avons besoin de quelques pilotes supplémentaires dans la famille McLaren. Il faut regarder le pedigree de Gil, d’abord et avant tout comme un pilote, puis en tant que propriétaire d’une équipe d’IndyCar et en tant que propriétaire d’une équipe de sport auto. Il a une idée précise après, avoir gagné des championnats avec Roger Penske, de ce à quoi ressemble le succès sous de nombreux aspects différents, y compris derrière le volant.

Il assure que l’un des autres rôles du Brésilien est d’encadrer les deux nouveaux pilotes de l’équipe, Carlos Sainz et Lando Norris : "L’un des rôles principaux de Gil de Ferran est de s’assurer que tout le monde s’applique, y compris le pilote, et de passer du temps avec Lando et Carlos pour s’assurer que nous leur offrons le meilleur environnement de travail."

McLaren

expand_less