Formule 1

McLaren ne dément pas formellement les contacts avec Mercedes

Mais reste encore très prudent

Recherche

Par A. Combralier

17 mars 2017 - 09:13
McLaren ne dément pas formellement (...)

Comme rapporté hier, selon la BBC, McLaren aurait sondé Mercedes pour éventuellement être de nouveau fournie par le motoriste allemand. Du côté de Woking, on songerait ainsi à mettre fin à l’aventure Honda, qui n’est pour le moment qu’un échec retentissant.

C’est du côté de la presse allemande que l’on apprend aujourd’hui que Mansour Ojjeh, un actionnaire important de McLaren (25% des parts), aurait personnellement usé de son carnet d’adresses pour contacter des pontes de Daimler.

On apprend encore dans la presse espagnole que McLaren se réserverait d’autres options (Renault ? Ferrari ?). Dans tous les cas, les téléphones chaufferaient à Woking !

Un hic demeure chez McLaren : le partenariat avec Honda rapporte environ 100 millions de dollars par an à l’écurie, et la moitié des salaires des pilotes serait payée par le motoriste japonais.

« Honda est très intégré techniquement et financièrement à McLaren, et ils doivent travailler ensemble » précise ainsi le consultant, et ancien pilote McLaren, Martin Brundle.

Quoi qu’il en soit, du côté de Woking, on songerait bien à explorer d’autres options. Un porte-parole de McLaren n’a pas clairement démenti l’existence de contacts avec Mercedes, sans pour autant trop s’avancer…

« Les essais hivernaux ont été difficiles et décevants » a commenté McLaren. « Nous travaillons avec Honda pour régler les défaillances et les déficiences rencontrées. Ensemble, avec Honda, nous considérons des options, mais nous ne commenterons pas les spéculations médiatiques ».

Quelles sont ces fameuses options ? Le retrait de Honda pourrait bel et bien en faire partie, mais il est encore trop tôt pour s’avancer…

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less