Formule 1

McLaren explique ses choix de gommes plus dures

Des choix qui ne paient pas

Recherche

Par Emmanuel Touzot

10 octobre 2018 - 14:05

McLaren a étonné avec des choix de pneus axés sur les pneus les plus durs au Japon, tandis que ce sera de nouveau le cas aux Etats-Unis. Face à une rumeur qui voulait que l’équipe ait oublié de soumettre ses choix à Pirelli, Gil de Ferran explique cette stratégie.

"Plus tôt dans l’année, il était généralement admis que notre voiture fonctionnait mieux avec des composés plus durs" détaille le Brésilien. "Particulièrement sur ce type de piste avec des G très élevés et beaucoup d’enchaînements de virages, c’était un choix plus approprié."

"Il s’avère que nous nous sommes trompés. Nous avons passé tout le week-end à essayer de faire face à un choix non optimal que nous avons fait. Et c’est tout ce qu’il y a à faire. C’était une sélection délibérée."

Charlie Whiting confirme que McLaren a donné ses choix à temps : "Je n’ai pas été mis au courant d’un quelconque retard. C’était il y a longtemps. Si la sélection n’est pas faite la veille de la deadline, nous appelons généralement les équipes pour leur rappeler. Mais elles y pensent seules."

expand_less