Formule 1

McLaren et Mercedes demandent une clarification à la FIA

Il faut qu’elle précise ce qui est autorisé et ce qui est interdit...

Recherche

Par D. Thys

1er août 2010 - 10:57
McLaren et Mercedes demandent une (...)

Les équipes McLaren et Mercedes ont demandé à la FIA de clarifier les règles sur les ailerons avant, notamment pour ce qui concerne leur flexibilité.

Ce week-end en Hongrie, et la semaine passée en Allemagne, il est en effet apparu que les Red Bull et Les Ferrari utilisaient des ailerons avant flexibles et que ceux-ci touchaient parfois la piste à leurs extrémités, ce que le règlement ne prévoit pas vraiment. Mais les contrôles de rigidité des ailerons se font bien sûr à l’arrêt et dans ces conditions, les Red Bull et les Ferrari n’ont rien à se reprocher...

Les équipes concurrentes se demandent aujourd’hui si ce sont les ailerons qui manquent de rigidité ou s’il faut accuser d’autres éléments de la voiture d’aider les ailerons à se rapprocher de la piste. Jenson Button déclarait hier qu’il n’y avait pas que les ailerons qui étaient flexibles chez Red Bull...

"Nous savons que tout ce qui concerne la rigidité est une question difficile et les tests qui existent sont là pour que nous ayons l’assurance d’être tous sur un pied d’égalité," déclare Ross Brawn, le patron de l’équipe Mercedes.

"D’après les observations que nous avons faites sur photos et vidéos, c’est l’équipe Red Bull qui semble avoir été le plus loin. Ferrari a aussi réussi partiellement à rapprocher son aileron avant du sol, plus que nous et probablement McLaren. Ce que nous demandons aujourd’hui à Charlie Whiting (délégué technique de la FIA), c’est s’il pense que les règles vont être modifiées ou au contraire que nous pouvons lancer un programme de développement pour faire la même chose," s’interroge Ross Brawn.

Toutes les équipes travaillent en effet déjà sur la voiture de l’année prochaine et les directeurs techniques ont besoin d’une clarification rapide de la part de la FIA.

"Je pense que d’ici la fin de la saison ou l’année prochaine, nous serons tous en mesure de faire la même chose. Nous voulons seulement nous assurer que Charlie est d’accord avec ça et qu’il ne décidera pas de changer les règles lorsque nous nous serons lancés dans ce programme, car ce serait une grande perte de temps et d’efforts pour nous," ajoute l’ingénieur britannique.

Martin Whitmarsh, directeur de l’équipe McLaren, ne souhaite pas déposer une plainte contre Red Bull et Ferrari, mais il n’est pas heureux et il veut que cela se sache.

"Je ne pense pas que les ailerons devraient être flexibles à ce point en F1. Non, je ne le pense pas. Mais je ne suis pas celui qui a écrit les règles ni celui qui est en charge de leur interprétation. Je pense donc que nous devons faire cette demande de clarification afin que nous sachions ce qui est permis ou pas," déclare Martin Whitmarsh.

"Lorsque nous aurons cette clarification, nous serons en mesure de pousser le développement dans les limites de ce qui est autorisé, mais j’espère que cette clarification dira que les extrémités des ailerons ne peuvent pas toucher le sol. Ces extrémités en métal sont en effet censées se trouver loin du sol," ajoute-t-il.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less