Formule 1

McLaren et Honda s’attendent à souffrir à Monza

Les lignes droites leur causeront du mal

Recherche

Par A. Combralier

31 août 2016 - 18:24
McLaren et Honda s'attendent à (...)

Malgré les progrès du moteur Honda, la course à Monza devrait être difficile pour McLaren, puisque l’unité de puissance japonaise reste en retrait de la concurrence, comme le reconnaît Eric Boullier, le directeur de la compétition.

« Après Spa, nous nous dirigeons vers Monza en sachant et en comprenant que le circuit ne jouera pas sur toutes les forces de notre dernier package, mais nous avons hâte de montrer les progrès récemment faits. Monza devrait être un autre test difficile, mais nous sommes confiants pour montrer l’élan que nous avons, et ce sera intéressant de voir où nous sommes sur un circuit qui favorise la puissance par-dessus tout. »

Yusuke Hasegawa, le responsable du projet F1 chez Honda, n’ignore que Monza ne devrait pas non plus favoriser McLaren : « Les longues lignes droites et la nature des virages, sans aucun doute, nous feront passer un moment difficile le week-end », relève-t-il.

Sur un circuit rapide, à Spa, Fernando Alonso, parti dernier, a pourtant ramené la 7e place. « L’équipe a fait un travail formidable en rassemblant nos forces le week-end dernier, même si Spa était un circuit difficile, et même si nous eu des problèmes de fiabilité. L’équipe a été testée de nombreuses fois, mais grâce à leur dur travail et à leur persévérance, nous avons eu un week-end convenable. Nous continuerons à viser les points à Monza, aussi difficile que cela soit ce week-end. »

L’ingénieur nippon a en outre précisé que Honda recherchait toujours la cause des problèmes d’unité de puissance de Fernando Alonso, rencontrés vendredi dernier.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less