Formule 1

McLaren aurait dû tenter un arrêt au premier tour

L’équipe ne ramène aucun point du Mexique

Recherche

Par Emmanuel Touzot

31 octobre 2016 - 00:48
McLaren aurait dû tenter un arrêt au (...)

Les difficultés rencontrées par Alonso et Button en qualifications se sont confirmées lors des 71 tours de la course à Mexico. Malgré des dépassements opérés sur leurs rivaux directs, les deux pilotes McLaren n’ont pu que constater les lacunes de leur monture et terminent aux 12e et 13e places.

"Je pense qu’on aurait pu faire un peu mieux, malheureusement nous étions au mauvais endroit au mauvais moment dans le premier tour" explique Alonso en référence au passage hors piste provoqué par Sainz. "Nous avons eu un petit incident qui nous a mis dans le trafic et nous avons passé 40 tours derrière Sainz. Il y a également eu un souci lors du deuxième arrêt qui n’a rien arrangé. L’un des pneus durait longtemps, l’autre nettement moins, donc nous avons tenté deux stratégies mais ni Jenson ni moi n’avons terminé dans les points. Au final, tout est bien plus facile quand on a un bon rythme".

Le constat est aussi douloureux pour Jenson Button qui, malgré une belle agressivité en piste, n’était que spectateur de son manque de performance : "Nous avons tenté une stratégie à un arrêt mais le souci pour nous, et pour tout le monde en fait, est que l’on ne pouvait pas dépasser. Nous avons perdu énormément de temps dans le premiers relais à cause du trafic. J’ai été coincé derrière Kevin, puis Fernando, Carlos et enfin derrière Palmer. Les dépassements étaient compliqués mais je les ai tous passés car notre rythme était très bon à ce moment-là. Cependant, je ne pense pas que nous aurions pu terminer dans les dix premiers, même sans être gênés".

"Le rythme n’était pas si mauvais en course, comme je l’ai dit j’ai pris du plaisir à dépasser et je me suis fait plaisir avec de belles batailles, mais c’est simplement difficile de doubler ici. On ne dirait pas, avec ces longues lignes droites, mais le dernier virage empêche de rester proche de la voiture qui nous précède. Et lorsque j’y arrivais enfin, j’avais déjà perdu du temps par rapport à ceux qui s’étaient arrêtés au premier tour. Nous aurions également pu le faire mais quand on est 12e ou 13e, même si ce n’est pas un bon résultat, ce n’est pas non plus un assez mauvais résultat pour tenter un pari. C’était une course assez étrange et c’est dommage car nous aurions pu finir bien plus haut si nous avions tenté ce pari, mais on ne sait jamais à l’avance".

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less