Formule 1

McLaren a présenté un plan sur 5 ans à ses actionnaires

Redresser l’équipe pour retrouver la victoire

Recherche

Par Olivier Ferret

26 décembre 2018 - 17:47
McLaren a présenté un plan sur 5 ans (...)

Après trois années difficiles avec Honda, couronnée par une nouvelle saison catastrophique avec Renault, McLaren est clairement en difficulté. Ce top team du passé, comme l’a été Williams, doit se redresser et un bon moteur n’est pas la seule réponse aux problèmes, c’est désormais établi.

C’est pourquoi Zak Brown a été contraint de plancher sur un plan à présenter aux actionnaires ces dernières semaines. Le directeur exécutif de McLaren a dû réfléchir à un plan sur 5 ans, qui doit permettre à Woking de retrouver la victoire en Formule 1.

"Je viens de le présenter," révèle Brown. "Cela va être une aventure avant de goûter à nouveau au champagne sur les podiums de la Formule 1. Une fois que nous pourrons gagner à nouveau, nous serons en lice pour les titres."

Dans ce plan, Brown a inclus un paramètre qu’il ne maitrise pas du tout : l’imposition par la FOM et la FIA des fameux budgets plafonnés dès 2021. Pour l’instant, rien n’a été acté, et Mercedes, Ferrari ou Red Bull pourraient encore bien faire capoter ces plans. Comme les motoristes ont pu le faire pour le V6 de 2021 ?

L’Américain ne veut même pas y songer.

"C’est critique, vraiment : Liberty doit apporter des changements à notre sport. Parce que, pour le moment, avec cette façon de faire, il est difficile d’avoir plus de deux ou trois équipes qui sont vraiment capables de jouer pour le championnat."

"Oui, il y a des choses qui sont hors de notre contrôle mais nous espérons avoir une influence pour changer la F1 et faire en sorte que plus d’équipes soit en lice pour gagner des courses et penser au championnat."

"Nous avons donc tracé un plan, penser à un chemin à suivre, avec des investissements. C’est une route qui doit nous permettre de nous rétablir et permettre à McLaren de retrouver les premières positions sur la grille dans les 5 ans."

McLaren doit rendre compte à la Mumtalakat (fonds souverain de Bahreïn) ainsi qu’au groupe TAG ou encore à Michael Latifi, le nouvel investisseur canadien. Brown assure que le conseil d’administration ne met pas trop de pression pour retrouver rapidement de très bons résultats. Mais il faut cependant redresser la barre, nettement.

"Nous devrons montrer pendant la durée d’exécution de ce plan des progrès très clairs. Nos actionnaires sont très impliqués et nous soutiennent pour que nous y arrivions. Nous embauchons, ils investissent dans l’équipe de course et donc il est normal que tout le monde veuille voir un retour sur les investissements à terme et des progrès dans nos résultats."

"Pour être plus transparent, il ne nous a pas été demandé que la chose X soit réalisée à la date Y. Je pense que nos actionnaires, comme nous, veulent juste une confirmation que nous allons bien en avant. Il n’y a pas de planning spécifique qui a été déterminé pour cela."

McLaren

expand_less