Formule 1

McLaren : Vandoorne a franchi un palier à Monaco selon Boullier

Malgré une course finie dans le mur

Recherche

Par A. Combralier

29 mai 2017 - 13:06
McLaren : Vandoorne a franchi un (...)

McLaren avait placé ses deux voitures en Q3 samedi à Monaco et pouvait donc nourrir l’espoir d’ouvrir enfin son compteur points. Jenson Button partait néanmoins des stands tandis que Stoffel Vandoorne devait reculer au 12e rang suite à une pénalité.

En course, les deux McLaren n’ont pas connu de problème de fiabilité mais ont tout de même abandonné. Jenson Button s’est accroché avec Pascal Wehrlein au Portier, tandis que Stoffel Vandoorne a tiré tout droit à Sainte-Dévote.

Ce résultat est forcément décevant puisque Stoffel Vandoorne aurait pu marquer des points ce dimanche. La McLaren était assez compétitive dans les rues étroites de la Principauté, où la puissance moteur compte moins.

« Parfois, vous allez au casino de Monte-Carlo et vous touchez le jackpot ; d’autres fois, vous repartez bredouille » relativise Eric Boullier. « Pour nous, ce fut une autre de ces journées malchanceuses. »

« Nous avons toujours su que Jenson reviendrait en forme, mais malheureusement, nos tentatives de le faire rouler avec une piste libre se sont avérées vaines puisqu’une Sauber a tenté la même stratégie. C’est cruel pour Jenson puisque en dépit de l’unsafe release de Pascal Wehrlein, la pénalité n’a pas tourné en sa faveur. La collision est ensuite arrivée… mais je suis heureux de voir que les deux pilotes sont revenus indemnes. »

« Nous visions un résultat convenable avec Stoffel Vandoorne. Il roulait aux portes du top 10 pendant toute la course et son rythme était très prometteur. Ensuite, il pouvait toujours finir dans les points, mais avec des pneus et des freins froids, il a eu du sous-virage et a percuté le mur de pneus au premier virage au restart. »

« Cependant, il y a toujours des points positifs. Je pense que c’est juste de dire que Stoffel Vandoorne a vraiment franchi un palier ce week-end, à la fois concernant son pilotage et son niveau de confiance. Et Jenson nous a tous montré qu’il est toujours un champion formidable, et un ambassadeur fantastique pour la F1. »

Yusuke Hasegawa, le responsable du projet F1 chez Honda, se réjouit lui aussi de la performance des deux pilotes de l’écurie, en dépit d’un ultime goût amer dans la bouche.

« Aujourd’hui, la course s’est finie sur une déception, puisque nous avons manqué l’opportunité de marquer notre premier point. Même si Stoffel Vandoorne est parti de la 12e place, nous savions qu’il était compétitif ce week-end. En fait, il est ressorti à la 10e place après son arrêt, grâce à sa performance brillante et une bonne stratégie de la part de l’équipe. Je pense que sa performance en course était très encourageante et c’est donc regrettable qu’il ait dû finir sa course sur un accident malheureux, sans marquer de point. »

« La course de Jenson avait aussi du potentiel. Mais à Monaco, il est notablement difficile de dépasser et il n’a pas pu vraiment pousser. Son accident fut très décevant. Cependant, il nous a apporté son enthousiasme formidable et sa personnalité enjouée ce week-end. Et je pense que tous les membres de l’équipe ont pris plaisir à courir avec lui. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less