McLaren-Honda espère un peu plus de puissance en Malaisie

Mais il faut voir si cela sera possible

Par Paul Gombeaud

25 mars 2015 - 12:17
McLaren-Honda espère un peu plus (...)

C’est avec des ambitions très mesurées que McLaren-Honda aborde la deuxième épreuve de la saison en Malaisie.

L’écurie a conscience du chemin restant à parcourir pour atteindre ses objectifs.

"De toute évidence, le résultat de Melbourne ne correspond pas à ce que McLaren-Honda aurait pu rêver d’obtenir," déclare Eric Boullier. "Cependant, le kilométrage effectué durant le week-end nous a apporté beaucoup de données précieuses. C’est également encourageant d’avoir pu participer à toutes les sessions, ce qui nous a permis d’effectuer des vérifications sur les différents systèmes et l’aérodynamique."

"La Malaisie sera un défi totalement différent de celui de Melbourne. Étant donné la chaleur extrême et l’humidité, il sera difficile de trouver le bon équilibre pour la voiture avec ces conditions et les virages rapides. Nos deux pilotes à Melbourne ont déclaré que le châssis était facile à prendre en main, mais mettre les pneumatiques en température est assez difficile et nous ne devons pas sous-estimer cela malgré les hautes températures de Sepang."

"McLaren et Honda travaillent comme une seule équipe pour améliorer la voiture tous les jours et nous arrivons en Malaisie avec l’objectif d’effectuer davantage de kilomètres et de pousser le développement."

Yasuhira Arai confirme que pour le moment, la priorité a été donné à la fiabilité et que les performances viendront ensuite.

"Melbourne a été notre première course de la saison, nous avons donc seulement été en mesure d’avoir une approche conservatrice concernant les réglages du moteur, en gardant une marge sur la puissance maximale," explique le Japonais. "L’une des voitures a été en mesure de terminer la course alors que l’autre a connu des problèmes techniques."

"Nous savons que ce sera difficile en Malaisie pour le moteur en raison des hautes températures et de l’humidité, en plus du fait que le circuit requiert beaucoup de freinages et d’accélérations brutales. Cependant, nous mettrons en place les meilleurs réglages possibles pour nous adapter à ce tracé. Nous ne savons pas encore si nous pourrons faire cela avec une approche moins conservatrice qu’en Australie, mais ce sera notre premier objectif."

Recherche

Info Formule 1

Photos

Vidéos