Max Verstappen regrette des dépassements très compliqués

"C’était comme à Monaco"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 mars 2018 - 15:00
Max Verstappen regrette des dépassements

Max Verstappen a passé la deuxième partie de course dans les échappements de la McLaren de Fernando Alonso, sans réussir toutefois à la dépasser. Le Néerlandais se montre un peu frustré d’une telle situation, estimant que les fans n’en ont pas pour leur argent.

"C’était comme à Monaco" a déclaré le pilote au sujet du circuit de Melbourne. "Même en étant une seconde ou une seconde et demie plus rapide, on ne pouvait pas passer. En tant que spectateur, j’aurais éteint la télé."

"Si rien ne change, ça restera comme cela. Doivent-ils changer le circuit ? Je pense qu’ils devraient faire quelque chose au sujet des voitures car dans le passé, les dépassements n’étaient pas un souci ici."

Un avis partagé par Lewis Hamilton, qui n’a jamais pu repasser Sebastian Vettel après que celui-ci a pris la tête de la course, et l’illustre avec une métaphore pour le moins étrange : "C’est comme si ma mère ou mon meilleur ami étaient au bord d’une falaise et que je ne pouvais pas les atteindre malgré toute ma volonté. Ce sera peut-être différent lors de la prochaine course."

Info Formule 1

Photos

Vidéos