Massa revient sur le GP du Brésil 2008

Il avait été "champion du monde" à quelques virages de la fin

Recherche

Par D. Thys

24 novembre 2013 - 13:54
Massa revient sur le GP du Brésil (...)

On se souvient qu’en 2008, Felipe Massa se dirigeait “tranquillement” vers le titre lors du dernier Grand Prix de la saison au Brésil lorsque Lewis Hamilton dépassa Timo Glock dans l’un des derniers virages de la course pour décrocher une cinquième place qui lui assurait de devenir champion du monde à la place du Brésilien de la Scuderia.

Pourtant Felipe Massa avait fait ce qu’il fallait pour battre Lewis Hamilton puisqu’il avait signé le pole position avant de décrocher la victoire. Il ne regrette donc rien puisque ce ce jour-là il n’aurait de toute façon pas pu faire mieux...

“Ce fut une bonne course, meilleure que ce que j’avais espéré,” déclare Felipa Massa à propos de ce fameux Grand Prix du Brésil. “Je ne pouvais pas faire mieux que ce que j’ai fait. Ce n’est pas au Brésil que j’ai perdu le titre. Il est certain que si j’avais perdu le titre et que j’avais été responsable de cette défaite, cela aurait été plus difficile pour moi.”

“Pour tout vous dire, je me suis donné à 120% lors de cette dernière course de la saison en 2008. J’avais pris le départ depuis la pole position et j’ai signé le meilleur tour en course. J’ai fait tout cela alors que la pression était énorme sur moi. Je savais que cela n’allait pas être facile, mais nous avons fait de notre mieux. Je suis donc très content de ce que nous avons fait lors de cette course, car j’ai perdu le titre lors d’autres courses.”

“Je crois en effet que c’est à Singapour que j’ai perdu le titre. En Hongrie j’étais en tête de la course lorsque mon moteur a cassé, mais ce sont des choses qui peuvent arriver de temps en temps. Ce qui est arrivé à Singapour est en revanche inacceptable. C’est là-bas que j’ai perdu le titre, mais c’est comme ça,” poursuit Massa qui fait référence à la course truquée par Renault pour favoriser la victoire de Fernando Alonso.

“Ce qui est arrivé à Singapour est du même niveau que payer un arbitre dans un match de football, mais je ne vais pas pleurer à cause de ce qui est arrivé. C’est arrivé et j’en suis désolé, mais nous avons besoin d’y penser pour que cela n’arrive plus jamais. J’aurais préféré être champion du monde pour toujours et pas seulement pendant 30 secondes. Mais ce jour-là, j’ai peut-être disputé la finale la plus incroyable de l’histoire de la F1 et les gens se souviendront peut-être de moi pour ça,” ajoute le Brésilien.

Info Formule 1

Photos

Vidéos