Formule 1

Manifestations à Montréal : un Grand Prix sous haute tension

Journée chargée pour les forces de l’ordre

Recherche

Par Olivier Ferret

10 juin 2012 - 13:57
Manifestations à Montréal : un Grand (...)

Les manifestations étudiantes se poursuivent dans le centre de Montréal, de manière plutôt pacifique pour le moment même si 12 personnes suspectées de vouloir perturber le Grand Prix ont déjà été arrêtées durant le week-end.

Certaines personnes ont tenté de faire transiter par la ligne de métro des objets pyrotechniques avec pour but clair de perturber la course dont le départ sera donné à 14 heures, heure locale (20 h en France).

Quelques clashs avec la police ont malgré tout été recensés et le message porté par les étudiants, qui luttent toujours contre la hausse des frais de scolarité, était hier soir celui de la dénonciation du capitalisme représenté par la Formule 1.

Les autorités ont indiqué qu’elles mobiliseraient toutes les forces nécessaires pour protéger la course et la ligne de métro qui mène au circuit Gilles Villeneuve, sur l’île Notre Dame. Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) s’est déclaré à l’affût "des menaces potentielles qui circulent sur les réseaux sociaux en marge des activités entourant le Grand Prix du Canada", comme le rapporte RDS.

"Vendredi soir, des affrontements entre policiers et manifestants avaient éclaté aux abords de la rue Crescent où se déroulent plusieurs activités autour de la Formule 1. Les policiers ont utilisé du gaz irritant pour repousser certains protestataires."

expand_less