Formule 1

Magnussen frustré, Palmer a retrouvé une Renault RS16 à son goût

"Je pense que nous avons trouvé le problème"

Recherche

Par Olivier Ferret

30 avril 2016 - 16:24
Magnussen frustré, Palmer a retrouvé (...)

Renault F1 a réalisé un tir groupé lors des qualifications du Grand Prix de Russie. Sur le Sotchi Autodrome, Kevin Magussen a pris la dix-septième position en 1’38’’914, une place et quatre-vingt-quinze millièmes de seconde devant Jolyon Palmer en 1’39’’009.

"Je n’ai pas réalisé un tour exceptionnel. Nous avons eu du mal à mettre les pneus dans la bonne fenêtre d’exploitation," explique Kevin Magnussen.

"Les réglages de la voiture n’étaient donc pas parfaits. Plus tôt dans la journée, les EL3 s’étaient bien mieux passés. Nous disposions d’un meilleur équilibre entre les gommes à l’avant et à l’arrière. Elles fonctionnaient bien ensemble avant que la qualification se révèle être un tout autre défi. Si nous avions retrouvé ce juste équilibre, il était possible d’obtenir plus de performances de la voiture."

Jolyon Palmer a lui retrouvé le sourire même s’il ne fait pas mieux que son équipier et est resté bloqué, comme le Danois, en Q1.

"La voiture était vraiment bonne aujourd’hui. Je pense que nous avons trouvé le problème qui nous handicapait lors des derniers Grands Prix. Nous avons changé quelque chose, cela marche bien et c’est super de retrouver la bonne voie ! C’était frustrant et je m’en réjouis car je peux désormais démontrer mon potentiel. L’équipe est un peu en retrait, mais je suis content au volant de la R.S.16."

"Nous pouvons donc nous attendre à un bon Grand Prix. Notre rythme de course tend à être meilleur que celui des qualifications. Nous devrions être en mesure de remonter assez rapidement. Notre objectif est clairement de défier les pilotes devant et de saisir toutes les occasions qui se présentent."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less