Lowe reconnaît que Williams a été ‘distancée’

‘Nous n’avons pas fait le boulot que nous aurions dû faire’

Recherche

Par Alexandre C.

27 juin 2018 - 17:32
Lowe reconnaît que Williams a été (...)

Williams, sous la direction de Paddy Lowe, avait décidé de changer nombre de concepts aérodynamiques dans sa monoplace 2018, dans le but de redresser la tête après une saison 2017 plutôt mitigée (5e place au classement des constructeurs).

Maintenant que le premier tiers de la saison est achevé, l’heure est au bilan du côté de Grove : et il est évidemment catastrophique. La FW41 n’a marqué que quatre points et Williams est bon dernière au classement des constructeurs.

La FW41 est « distancée » du point de vue du développement aérodynamique, reconnaît aujourd’hui Paddy Lowe.

En Autriche et à Silverstone, circuits où les faiblesses aérodynamiques de la FW41 devraient encore se percevoir, « il ne faut pas s’attendre à quelque chose de formidable » pour Williams, annonce déjà l’ancien directeur technique de Mercedes.

« Nous avons des problèmes à résoudre, et il ne s’agit que d’ingénierie, donc nous devons nous concentrer pour faire le travail qu’il faut. Nous avons été distancés et nous n’avons pas fait ce que nous aurions dû faire. Nos concurrents sont fantastiques, la F1 est un sport de très haut niveau de nos jours – et je parle de toutes les écuries. Donc nous n’avons simplement pas fait un assez bon travail. Nous devons être plus rapides. »

Les têtes ont commencé à tomber chez Williams : le designer en chef, Ed Wood, et le directeur de l’aérodynamique, Dirk de Beer, ont été priés d’aller voir ailleurs le mois dernier. Mais n’est-ce pas trop facile de trouver des boucs émissaires ?

« Nous nous concentrons pleinement sur la réalisation de notre travail et tout le monde y joue son rôle » commente sobrement Paddy Lowe. « Nous faisons un superbe travail d’équipe dans différents domaines, donc nous ne sommes pas distraits par ces changements organisationnels. Nous procédons à un certain nombre de changements dans quelques domaines et les gens pourront s’y faire. »

Paddy Lowe se doit de prendre du recul sur le développement de la monoplace afin d’en cerner les faiblesses structurelles. Or, avec trois courses d’affilée et un calendrier infernal, il n’est pas facile de s’extraire du quotidien.

« Nous n’avons jamais eu une période aussi dense de GP dans l’histoire, non ? Il n’est pas certain que nous traverserons cette période facilement, mais c’est particulièrement difficile avec une voiture lente. Nous menons quelques développements au milieu de tout cela, donc j’espère que nous pourrons faire quelques progrès avant la pause estivale. »

« Il y a beaucoup de travail en cours, mais au front, au quotidien, la frustration rend plus difficile le tout. Nous travaillons beaucoup à la base, à l’usine, mais nous n’en voyons pas encore les fruits. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos