Formule 1

Lowe admet que Williams est en difficulté depuis quelques années

Elle a enclenché un renouveau qui va venir

Recherche

Par Emmanuel Touzot

22 décembre 2018 - 09:01

Directeur technique de Williams depuis 2017, Paddy Lowe reconnaît que l’équipe est dans une situation difficile depuis plus longtemps. Après une année désastreuse en 2013, elle avait terminé troisième en 2014 et 2015, mais Lowe reconnaît pour la première fois que ces performances étaient essentiellement dues au bloc Mercedes.

"Notre dernière victoire était en 2012 avec Pastor Maldonado en Espagne, et la dernière victoire avant ça était en 2004. C’était il y a longtemps. 2014 a été une bonne année, mais nous semblions meilleur que ce que nous étions grâce au moteur Mercedes. Les autres équipes ont eu des temps difficiles au début de l’ère du turbo. Mais ma conclusion est que nos performances ont été vraiment mauvaises cette année" explique-t-il.

Il assure que Williams cherche à corriger le tir : "Nous travaillons sur tout cela. Ce n’est pas juste de l’investissement, c’est aussi de la quantité de travail, du design, de la culture d’entreprise. Les choses changent chez Williams mais ces choses prennent du temps. Premièrement, vous devez changer le département technique, c’est le seul moyen de construire une meilleure voiture."

"Ensuite, vous avez besoin de changement dans l’organisation mais cela ne prend pas effet immédiatement. De plus, les neuf autres équipes de F1 savent ce qu’elles font. Chacune de ces équipe est très solide, avec les esprits les plus brillants sortis des meilleures universités. Elles sont bien gérées, ce qui n’a pas toujours été le cas."

"Williams a été trop statique. Nous avons d’excellents employés avec une super expérience. Nous sommes la troisième plus vieille équipe en F1 et certains employés sont avec nous depuis beaucoup, beaucoup d’années. Cela montre une belle loyauté et cela va avec les personnalités de Frank Williams et Patrick Head.”

Mais il avoue qu’il y a aussi des points noirs à cette loyauté, qui entraîne un manque de renouveau : "Mais cela peut aussi être un désavantage, parfois vous avec besoin de sang frais. Nous devons être sûr d’avoir des employés talentueux avec les bonnes connaissances pour mettre en place une nouvelle approche. Nous sommes dans cette démarche. Nous sommes dans la démarche de retourner les choses. Aucune organisation n’est parfaite, à mon avis, mais nous avons heureusement les bonnes bases."

"Nous avons Frank, nous avons des gens expérimentés et loyaux, nous avons une belle usine, nous possédons nos terrains et nos infrastructures, ce qui n’est pas le cas de toutes les équipes. Nous avons une soufflerie de première classe. Tous les ingrédients sont là, il faut juste maintenant trouver comment nous les utilisons."

Williams F1

expand_less