Lotus serait le premier choix de Renault pour un rachat

Bob Bell, le négociateur, connaît bien la maison

Recherche

Par Franck Drui

8 avril 2015 - 10:36
Lotus serait le premier choix de (...)

Insatisfaite de sa position actuelle en tant que simple fournisseur pour Red Bull, Renault avait entamé des discussions avec Toro Rosso pour éventuellement racheter l’écurie basée à Faenza. Mais Helmut Marko a indiqué la semaine dernière que l’accord ne serait probablement pas conclu, Red Bull souhaitant maintenir un « partenariat proche » avec sa petite sœur.

De ce fait, Renault lorgne ainsi sur d’autres écuries. Avec 30 millions d’euros de budget et l’ancien de chez Mercedes Bob Bell aux commandes des négociations, le motoriste français a donc encore le choix entre Lotus, Force India et Sauber.

Cependant, en Malaisie, Force India et Lotus ont tâché d’éteindre les rumeurs qui courent, le directeur de Lotus Matthew Carter déclarant même que « Lotus n’est pas à vendre. Nous ne cherchons pas d’acheteur. Nous venons de signer un contrat à long terme avec Mercedes Benz, jusqu’en 2020. Il n’est donc pas question de changer de moteur ou de propriétaire. »

Pourtant, une source indique que Lotus serait la cible prioritaire de Bob Bell, précisant que « c’est parce que la maison de Bell se trouve à 15 minutes de l’usine Lotus. » Et en effet, Bell connaît très bien Lotus, puisqu’il a travaillé à Enstone du temps de Benetton et de l’équipe Renault d’usine. Il était même devenu directeur de l’écurie à la suite du scandale de Singapour en 2008.

De plus, il semblerait que Sauber soit « trop chère » pour Renault, alors que les 30 millions de budget ne suffiraient même pas à acheter la livrée jaune proposée par Toro Rosso pour mieux mettre en valeur le motoriste.

Info Formule 1

Photos

Vidéos