Formule 1

Lotus Renault GP prête à abandonner ses échappements avants

Une solution est prête

Recherche

Par Olivier Ferret

8 juillet 2011 - 21:41
Lotus Renault GP prête à abandonner (...)

Eric Boullier a confié que son équipe était prête à abandonner les échappements débouchant à l’avant de la R31 si la voiture souffrait trop des restrictions mises en place par la FIA dès ce week-end à Silverstone concernant les diffuseurs soufflés au freinage.

Les ingénieurs de Lotus Renault GP ont étudié une solution d’échappements débouchant de manière traditionnelle, à l’arrière, dans le diffuseur. Elle pourrait être testée au Nurburgring lors des essais libres, sur une voiture.

"Peut-être que nous y passerons, il nous faut couvrir tous les scénarios dans ce domaine. Notre concept d’échappements avants était naturellement fait pour maximiser l’effet d’un fond plat soufflé donc il nous faut avancer et penser différemment puisque, de toute façon, ce sera interdit l’an prochain. Il y a encore des gains à venir sur notre concept lors des prochaines semaines mais, encore une fois puisque ce sera interdit, nous ne passerons pas trop de temps à le développer," confirme Eric Boullier à Autosport.

"Nous avons conçu et testé en soufflerie des échappements vers l’arrière mais il faut attendre de voir l’impact des règles ce weekend pour voir si on veut l’utiliser en Allemagne sur une séance d’essais. Pour l’instant il est trop tôt," ajoute-t-il.

Il est d’autant plus tôt que les limites imposées par la FIA pourraient encore bouger ce weekend. Aucun patron d’équipe n’est d’accord avec les dispositions prises. Certains pensent que Mercedes en a plus tiré profit que Renault alors que d’autres clament le contraire. Affaire à suivre !

expand_less