Formule 1

Lotus Renault GP a sauvé sa 5ème place de justesse

Vettel aurait pu faire basculer la situation sans le vouloir

Recherche

Par Olivier Ferret

28 novembre 2011 - 00:43
Lotus Renault GP a sauvé sa 5ème (...)

LRGP a conclu une saison 2011 éprouvante avec un dernier point, grâce à une course réfléchie et efficace de Vitaly Petrov, sous une météo longtemps incertaine, mais finalement sans pluie, à Interlagos. D’un autre côté, Bruno Senna a connu une course frustrante, ponctuée par la perte de son quatrième rapport de boîte et par un drive through, suite à un contact avec Michael Schumacher.

A noter que l’équipe Lotus Renault GP a eu très, très chaud lors de cette dernière course. Si l’un des pilotes placés devant Sutil avait abandonné, ce qui aurait pu être le cas de Vettel avec son problème de boîte de vitesses, Force India aurait coiffé Lotus Renault GP sur le poteau pour la place de 5ème au championnat constructeurs !

"Nous pouvons tirer du positif de ce week-end. A première vue, les 10è et 17è places sont loin d’être suffisantes, mais nous avons pris un point lors de cette ultime course de la saison. Vitaly l’a réussi en partant de la 15è position et il faut l’en féliciter. Il a accompli une bonne course. Bruno n’a pas connu la même réussite devant son public. Toute l’équipe a encore fourni de très gros efforts ce week-end et je remercie chacun pour cela," déclare Eric Boullier.

Les deux voitures ont pris le départ en pneus tendres. Vitaly a ensuite enchainé sur tendres-médiums, alors que Bruno suivait une stratégie tendres-médiums-tendres. Le contact de Bruno avec Schumacher n’a pas affecté la performance de la R31. En revanche, la perte de son quatrième rapport de boîte l’a fait. La tenue des pneus dictait une stratégie à trois arrêts au moins pour les deux voitures, certains concurrents pouvant se contenter de deux.

Alan Permane, Directeur des opérations piste, ajoute : "Course compliquée pour nous, parce que nos concurrents directs pouvaient tabler sur une stratégie à deux arrêts et l’usure des pneus chez nous en imposait trois. Vitaly a fait une course solide pour revenir de la 15è à la 10è place, tandis que celle de Bruno a été totalement compromise par un problème de boîte de vitesses le laissant sans quatrième rapport. Bruno n’a pas été gêné par son aileron endommagé dans le contact avec la voiture de Michael. Le changer aurait coûté plus de temps que nous n’en aurions récupéré avec un neuf. Cet accrochage semblait être juste un incident de course et nous avons été surpris par la pénalité. Mais nous respectons la décision des commissaires, bien sûr. Dans l’ensemble, la saison aura été éprouvante et je voudrais déjà être à l’année prochaine."

Ricardo Penteado, Chef motoriste de Renault Sport F1 pour LRGP, conclut : "Le GP du Brésil n’est pas trop exigeant pour les moteurs. Mais à cause de l’altitude, le RS27 peut perdre jusqu’à 8% de puissance. Nous avons essayé de le compenser avec une stratégie agressive sur les deux voitures et cela a fonctionné pour Vitaly qui a terminé dans les points. C’est plutôt satisfaisant après une deuxième demi-saison difficile. Malheureusement, Bruno a connu quelques soucis ce qui l’a empêché de capitaliser sur sa bonne place de grille. Mais le plus important est que nous ayons assuré la cinquième place au championnat des constructeurs."

expand_less